Deplus en plus d'argent sur le PEL et de moins en moins sur le Livret A

le
1

Avec la baisse de son taux de rendement à 0,75% au 1er août, le Livret Aa encore perdu de son attractivité pour les épargnants. Dans le même temps, le PEL gagne du terrain.

Le PEL, une nette croissance

Le Plan d'Epargne Logement (PEL) est une valeur sûre de l'épargne française, choisi aussi bien pour se constituer un capital que dans la perspective d'un achat immobilier. Mais depuis le début de l'année 2014, les collectes nettes mensuelles vont en augmentant et dépassent bien souvent le montant d'un milliard d'Euros. En janvier 2015, une vague de dépôts a même permis d'atteindre une collecte nette de 4 milliards d'Euros, après un pic enregistré en décembre 2014 avec 5 milliards d'Euros. A la fin du mois de juillet dernier, l'encours global était de 228 milliards d'Euros.

Des atouts face au Livret A

Si le taux de rendement du PEL est passé de 2,5 à 2% au 1er février dernier, de nombreux épargnants bénéficient d'un Livret antérieur à cette date. Face au taux très faible du Livret A, abaissé à 0,75% au 1er août dernier, le PEL s'impose comme une alternative intéressante. Pour preuve, le Livret A a dernièrement connu une vague de retraits qui a sans doute, en partie, bénéficié au PEL.

Le Livret A, dépassé ?

Fin juillet, l'encours global du seul Livret A était de 231 milliards d'Euros. Le PEL, avec 228 milliards d'Euros semble donc prêt à le talonner voire à le dépasser. Si l'on comptabilise l'encours du Livret A et du Livret Bleu, qui lui est identique, l'encours global atteignait alors 256 milliards d'Euros. Une marge plus importante, que le PEL pourrait néanmoins rattraper si le rythme de sa collecte se poursuit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.calcei le vendredi 27 jan 2012 à 20:55

    CHANGEMENT DE COURTIER ?