Dépister soi-même cancer, cholestérol…

le
0
Aujourd'hui, il est possible de réaliser de nombreux tests de diagnostic chez soi. La fiabilité et l'intérêt de ces outils sont toutefois contestés par certains spécialistes.

Ce matin, dans la famille Martin, le père diabétique s'est piqué le doigt pour vérifier sa glycémie. Un peu plus tard, il contrôlera son cholestérol et son taux de l'antigène spécifique prostatique (PSA, un marqueur des maladies de la prostate). La fille, âgée de 20 ans, a discrètement réalisé un test de grossesse, et la mère un autre, pour vérifier si elle était ménopausée. Quant au fils, il ne le sait pas, mais ses parents ont analysé ses urines pour contrôler s'il avait consommé de la drogue. Lui-même hier soir, prudent, avait soufflé dans l'éthylotest avant de reprendre sa voiture après une soirée arrosée. Pure science-fiction? Pas du tout. Aujourd'hui, il est possible de réaliser toute une batterie de tests chez soi et de s'autodiagnostiquer en quelques minutes.

Au côté du test de grossesse, qui fait figure d'ancêtre dans cet univers, les lecteurs de glycémie sont les principaux autotests vendus. Ils sont destinés aux diabétiques, qui doivent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant