Dépenses publiques : des cadeaux coûteux

le
0
Bercy affirme que les réformes du gouvernement ne sont pas de nature à remettre en cause la trajectoire des finances publiques, qui prévoit 60 milliards d'économies sur le quinquennat. Reste que tous les observateurs ne partagent pas cet optimisme.
o Retour à la retraite à 60 ans

Le gouvernement chiffre cette disposition accordée pendant l'été à 1,1 milliard en 2013 et 3 milliards en 2017. La Cour des comptes est plus optimiste pour 2013 (700 millions). Pour la financer, le gouvernement a relevé les cotisations et donc augmenté le coût du travail avant de lancer le pacte de compétitivité pour le baisser. En outre, ce retour partiel à la retraite à 60 ans alourdit la facture pour les régimes complémentaires, déjà au bord de la cessation de paiement et en lutte pour leur survie.

o Embauche de fonctionnaires

Promesse de campagne, le gouvernement va créer 65.000 postes en cinq ans dans les ministères prioritaires (Éducation, polic...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant