Dépense publique : Matignon choisit la méthode lente

le
1
INFOGRAPHIE - Le gouvernement lance des audits de politiques publiques. Les décisions concrètes ne seront prises qu'à leur issue.

Visiblement, en matière de réforme de la sphère publique et de coupes dans les dépenses, le gouvernement a décidé, selon le vieil adage de François Mitterrand, de donner du temps au temps. Jean-Marc Ayrault réunit ce mardi ses ministres pour un premier séminaire sur la «modernisation de l'action publique». Mais, à son issue, aucune décision concrète ne sera annoncée. Car avant de choisir les coupes à effectuer dans tel ou tel domaine, la nouvelle majorité veut d'abord les auditer. «Au cours du quinquennat, toutes les politiques publiques seront évaluées, qu'elles concernent l'État, la Sécurité sociale ou les collectivités locales. Cela se fera par vagues successives», explique-t-on à Matignon. Le but du séminaire gouvernemental de mardi est d'en lancer une première salve.

Seront concernées des politiques aux lourds enjeux fi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mardi 18 déc 2012 à 09:45

    JPi - On commencera par le train de vie des polis tiques et de leur cumul de retraite ? On continuera en réduisant le nombre de ces polis tiques et leurs différentes couches super-posées qui nous asphyxient ?