Dépendance : le coup d'envoi du débat public

le
0
Roselyne Bachelot a ouvert lundi près d'Angers la phase de sensibilisation des Français aux questions que pose l'assistance aux personnes très âgées.

Deux grands écrans dominent la pièce et trois courts-métrages relatifs au vieillissement de la population y sont projetés. La salle des fêtes d'Andard, localité proche d'Angers (Maine-et-Loire), accueillait lundi le tout premier débat public sur la dépendance lancé en France. Ce premier rendez-vous, qui va être suivi de vingt-neuf autres réunions identiques à travers le pays, a fait salle comble. Plusieurs centaines de personnes ont écouté divers professionnels abordant les deux thèmes suivants: «la place des personnes âgées dans notre société» et «les enjeux démographiques et financiers».

Surtout, il s'agissait lundi, comme le souhaite la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, de tendre le micro à la salle pour recueillir les préoccupations de la population.

De toute évidence, et au vu des questions posées, cette première réunion a, en partie, attiré des spécialistes intervenant auprès des personnes âgées. Aides-soig

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant