Dépénalisation du cannabis : Duflot prend le gouvernement à contre-pied

le
0
La ministre du Logement, qui est toujours secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts, assure qu'il faut considérer le cannabis «comme l'alcool ou le tabac». Une position diamétralement opposée à celle du gouvernement auquel elle appartient.

Ministre, ou patronne d'Europe Écologie-Les Verts? Interrogée ce matin sur RMC et BFMTV, Cécile Duflot a changé de casquette en fonction des sujets abordés. Avant de défendre, en tant que ministre du Logement, le blocage par décret des loyers à la relocation, elle a rappelé la position d'EELV en faveur de la dépénalisation du cannabis. «L'objectif est double: il est de faire baisser le trafic, de supprimer le trafic et la violence, notamment, et d'avoir une politique de santé publique, a-t-elle expliqué. Il faut considérer que le cannabis, c'est comme l'alcool et le tabac, même régime: une politique de santé publique et de prévention, notamment vis-à-vis des plus jeunes.»

Une prise de position qui met à mal la solidarité gouvernementale à cinq jours des élections législatives. Car François Hollande et le reste de l'équipe de Jean-Marc Ayrault sont loin de partager le point de vue des écologistes sur ce dossier sensible. Lors du premier débat des primaires s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant