Dépassements d'honoraires : les complémentaires sous pression 

le
0
Leur signature est indispensable pour valider l'accord médecins-Sécu. Elles réclament des garanties préalables.

L'Assurance-maladie a signé ce mardi, avec les syndicats CSMF, SML et MG-France, représentant plus de 7 médecins libéraux sur 10, la convention qui définira leurs rapports pour cinq ans. Le texte inclut un système de «paiement à la performance» censé favoriser la qualité des soins (nos éditions des 21 et 22 juillet). Mais il a un goût d'inachevé : il ne règle pas la question des dépassements d'honoraires.

Médecins et «Sécu» ont pourtant trouvé un terrain d'entente. Anesthésistes, chirurgiens et obstétriciens volontaires s'engageront à limiter la quantité et le montant de leurs dépassements, en échange de l'allégement d'une partie de leurs cotisations sociales. Mais tout cela n'a d'intérêt que si les complémentaires santé prennent à leur charge ces dépassements. Elles s'étaient engagées à le faire en signant un accord similaire fin 2009 - jamais entré en vigueur, à cause de l'hostilité de Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé. Cette foi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant