Dépassements d'honoraires : la solution en vue torpillée

le
0
INFO LE FIGARO - Les complémentaires santé refusent de participer au mécanisme envisagé, à cause de la nouvelle taxe sur leurs contrats.

C'est davantage une confirmation qu'une surprise. Réuni lundi soir, le bureau de l'Unocam - l'organisme qui réunit les complémentaires santé - a considéré que les conditions n'étaient pas réunies pour s'engager dans le «secteur optionnel». Envisagé depuis des années, ce mécanisme censé restreindre les dépassements d'honoraires a enfin fait l'objet d'un accord entre médecins et Sécu en juillet. Les complémentaires, elles, avaient obtenu un délai jusqu'au 30 septembre pour donner leur réponse : ce sera non. Or, leur participation est indispensable pour faire vivre ce dispositif. L'idée était en effet que les médecins acceptent de limiter la fréquence et le montant de leurs dépassements d'honoraires, tandis que les complémentaires les auraient remboursés plus généreusement qu'aujourd'hui.

C'est l'annonce, fin août par François Fillon, d'une hausse de plus d'un milliard d'euros de la taxe sur les contrats de complémentaires santé qui a braqué assureurs, in

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant