Dépassement d'honoraires : les négociations continuent

le
0
L'Assurance-maladie veut plafonner à hauteur de 150 % des tarifs Sécu les dépassements des médecins.

Limiter les dépassements de tarifs des médecins pour éviter que des patients renoncent à des soins faute de moyens. Telle est la philosophie des négociations qui se tiennent depuis fin août entre les syndicats de médecins et les financeurs du système de santé, l'Assurance maladie et les complémentaires. Mercredi, au début de l'ultime round de discussion, l'Assurance-maladie a présenté son projet d'accord conventionnel à ses interlocuteurs. Missionnée par la ministre de la santé Marisol Touraine, elle a indiqué vouloir empêcher les médecins pratiquant des honoraires libres (dits de secteur 2) de pratiquer des dépassements supérieurs à 150 % du tarif remboursable. Cela représente un plafond de 70 euros pour une consultation chez un spécialiste dont le tarif de base (dit de secteur 1) est de 28 euros.

Les syndicats de médecin étaient plutôt opposés, en milieu de négociation, à fixer ce plafond. «C'est trop bas et pourrait s'installer l'idée dans l'opinion

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant