Départs en série chez Groupama 

le
0
En pleine tourmente, le groupe mutualiste doit prendre des décisions difficiles pour restaurer sa solvabilité. Une rencontre entre les syndicats et la direction a lieu vendredi.

Depuis l'éviction de Jean Azéma à la tête de Groupama, le 24 octobre, le calendrier du groupe mutualiste s'accélère. La nouvelle direction étudie plusieurs scénarios pour redresser la solvabilité de l'assureur, laminée par ses investissements dans les titres souverains européens et sur les marchés actions.

Groupama a mandaté la banque d'affaires Morgan Stanley pour tester les intérêts du marché sur Gan Assurances, qui dispose du quatrième réseau d'agents généraux en France. Axa est cité, parmi les acheteurs potentiels, comme le plus motivé. Gan Eurocourtage et Groupama Gan Vie pourraient également être cédés, assurent des sources financières.

En parallèle, la direction étudie un rapprochement avec un investisseur temporaire. Des discussions avec l'allemand Munich Re auraient été lancées il y a une dizaine de jours.

Faire un point sur l'étendue de la crise

Dans ce contexte, Thierry Martel, le nouveau directeur général va rencontrer vendredi matin, lors

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant