Départementales : une nonagénaire candidate FN malgré elle

le
0

Départementales : une nonagénaire candidate FN malgré elle
Départementales : une nonagénaire candidate FN malgré elle

Micheline Beysserias, 92 ans, est tombée des nues quand un journaliste lui a appris qu'elle était... sur une liste FN aux départementales. Cette habitante du Puy-de-Dôme s'est retrouvée propulsée suppléante dans le canton de Clermont-Ferrand-5. Devant la caméra de «l'¼il du 20 heures» sur France 2, la retraitée explique avoir reçu un jour la visite d'une dame expliquant travailler pour Marine Le Pen.

 

Elle avoue avoir alors «signé deux papiers», mais sans savoir de quoi il s'agissait. «Je n'ai jamais signé quelque chose de ma vie sans l'avoir lu», assure-t-elle, avant de reconnaître : «Mais comme je ne vois pas clair, j'ai signé sans lire.» La militante historique du parti d'extrême droite n'en veut pas pour autant au Front national.

 

Deux autres malgré eux?

 

Cette histoire n'est pas sans rappeler celle de deux autres candidates qui ont affirmé mi-février avoir retrouvé leur nom sur les listes officielles sans leur consentement. Deux retraitées, Mireille Lefèvre dans le canton d'Autun 2 (Saône-et-Loire) et Annick Rouchon à Saint-Ours (Puy-de-Dôme), se sont plaintes d'avoir été investies sous les couleurs du FN à leur insu. 

 

«Barbouzerie!», s'était indignée Marine Le Pen, fustigeant un coup fourré de Carl Lang, ancien compagnon de route de Jean-Marie Le Pen qui a créé son propre parti. «Dans ces deux cas, comme par hasard, qui on retrouve à côté? Le Parti de la France de Carl Lang. C'est étonnant! Ils doivent avoir quarante adhérents dans toute la France», s'était agacée  la présidente du FN. Déjà aux municipales, des affaires similaires avaient été révélées dans la presse.

 

La doyenne de l'élection est FN

 

L'aventure de Micheline Beysserias, 92 ans donc, est également l'occasion de mettre en lumière la particularité de certaines listes FN pour ces départementales. Certes présent dans 93% des cantons, le parti a dû pour cela mettre en avant des personnes parfois très âgées. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Départementales : l'UMP-UDI surclasse le FN dans un sondage «Apartheid social» : Valls va obliger les maires «récalcitrants» à bâtir des HLM64% des Français ne comprennent pas la formule «FNPS» de Sarkozy

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant