Départementales : un parti des musulmans se présente aux élections

le
6
Départementales : un parti des musulmans se présente aux élections
Départementales : un parti des musulmans se présente aux élections

Lorsqu'on lui demande s'il y pense « tous les matins en se rasant », il éclate de rire et ironise : « Vous savez, nous, les musulmans, on ne se rase pas, c'est bien connu ! » L'oeil malicieux, Khalid Majid a la repartie facile pour mater les clichés. Et une barbe de trois jours subtilement travaillée. A 36 ans, ce cadre de la SNCF d'origine marocaine, père de 3 enfants, sera le candidat de l'Union des démocrates musulmans français (UDMF) avec Shérazade Benhaddad, 34 ans, pour le canton de Bobigny (Seine-Saint-Denis) aux élections départementales des 22 et 29 mars. Hier, le binôme est allé déposer sa candidature. Sept autres listes devraient être présentées dans les jours qui viennent à Bagneux (Hauts-de-Seine), aux Mureaux (Yvelines), à Marseille, Lyon, Nice, Avion (près de Lens, dans le Pas-de-Calais) et très probablement à Strasbourg.

Sur un peu plus de 2 000 cantons à renouveler, cela reste certes infime. Mais ce parti lancé en 2012 fait de plus en plus d'adeptes. Depuis la parution des livres d'Eric Zemmour et de Michel Houellebecq, et surtout à la suite des récents attentats parisiens contre « Charlie Hebdo » et Hyper Cacher, plus de 200 nouvelles recrues ont frappé à la porte, comme Khalid Majid, pour grossir les rangs de l'UDMF. Aujourd'hui, le parti enregistre près de 900 adhérents et les fondateurs assurent compter 8 000 sympathisants en France, qui se sentent bien souvent stigmatisés.

Donner une voix à une partie de la population qui ne se retrouve pas dans les partis traditionnels

« Aujourd'hui, il existe en France un parti des chrétiens-démocrates, lance Najib Azergui, le fondateur, comme pour devancer les interrogations ou les critiques sur son parti communautaire. L'UDMF tente de donner une voix à une partie de la population qui ne se retrouve pas dans les partis traditionnels et qui a envie d'agir. » Comment ? Pas en « islamisant la société ni en installant la charia en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • newwin le jeudi 12 fév 2015 à 14:15

    Houellbecq zemmour ont raison

  • M4958114 le jeudi 12 fév 2015 à 12:56

    a interdire !!

  • a.guer le jeudi 12 fév 2015 à 12:11

    et il y en avait qui raillait Houellebecq ...

  • LeRaleur le jeudi 12 fév 2015 à 11:52

    Dans 15 ans les français l'auront dans le... Ils n'auront que ce qu'ils méritent.

  • frk987 le jeudi 12 fév 2015 à 11:49

    Ils ont tout a fait raison dans moins de 10 ans ils seront majoritaires grâce au PS !!!!!!

  • KAFKA016 le jeudi 12 fév 2015 à 11:44

    Parti Musulmant trés Bien !! Houellebecq avait prévenu !!