Départementales : un nouveau sondage place le FN en tête

le
1
Départementales : un nouveau sondage place le FN en tête
Départementales : un nouveau sondage place le FN en tête

A un peu plus de quinze jours du premier tour des élections départementales, plusieurs sondages donnent désormais le Front national en tête des intentions de vote. Après notre enquête Odoxa, qui donnait le parti d'extrême droite (33%) devant l'UMP (27%), un sondage CSA* réalisé pour BFMTV confirme cette tendance. Dans cette étude d'opinion, le FN recueillerait 29% d'intentions de vote, contre 25% pour «l'UMP et union de la droite». Avec 21%, le «PS et union de la gauche» se placerait en troisième position. Le Front de gauche recueille 6% des intentions de vote, l'UDI-Modem 5% et Europe-Ecologie-les Verts (2%).

Seuls 42% des Français affirment «être certains d'aller voter», le potentiel de l'abstention est donc de 58%. CSA souligne qu'il s'agirait là d'un «record pour ce type de scrutin». Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce peu d'intérêt des électeurs pour le vote des 22 et 29 mars : la méconnaissance du rôle des départements, la nouveauté du mode de scrutin et enfin le mécontentement face au gouvernement et aux partis politiques en général. Le sondage CSA montre d'ailleurs que près d'un Français sur deux souhaite à l'occasion des départementales exprimer une «insatisfaction vis-à-vis de l'action du président de la République et du gouvernement». A l'occasion des élections municipales de mars 2014, ils n'étaient que 16% dans ce cas et 39% pour les européennes de mai 2014.

Marine Le Pen, qui rêve de faire le même score national qu'aux européennes (25%), peut se féliciter à double titre de ce sondage. Non seulement, son parti est en tête, 4 points devant l'UMP, mais en plus il est celui pour lequel les Français se déclarent les plus certains de leur vote. 77% de ceux qui disent vouloir voter FN assurent ainsi être sûrs de leur choix. Ils ne sont que 70% pour l'électorat du PS et l'union de la gauche et 67% pour celui de l'UMP et de l'union de la droite.

* Le sondage a été réalisé par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fpelu le jeudi 5 mar 2015 à 10:45

    Dans le cadre des économies, on a divisé le nombre de canton par 2, mais on a réussi l'exploit d'augmenter le nombre de conseillers "départementaux". On passe de 3863 à 3990.