Départementales : un candidat FN évincé pour avoir repris une devise pétainiste

le
0
Départementales : un candidat FN évincé pour avoir repris une devise pétainiste
Départementales : un candidat FN évincé pour avoir repris une devise pétainiste

La sanction est tombée sitôt l'affaire médiatisée. Le Front national a retiré son investiture à Guillaume Jambard, qui devait porter les couleurs du parti lors des prochaines départementales dans le canton de Langon (Gironde), selon le quotidien régional «Sud-Ouest». En cause, un tweet (effacé depuis) dans lequel il faisait la promotion de la devise du régime de Vichy.

«Twitter si vous partager (sic) ma devise Travail, Famille Patrie», écrivait Guillaume Jambard, ce mardi. Un micro-message potentiellement très polémique... Dans un premier temps, le responsable du FN pour la 9e circonscription de Gironde ne semblait pas voir où était le problème. «Je ne suis pas pétainiste, j'aime tout simplement ces mots, pas toi ?» répondait-il ainsi à un internaute. Il a, par la suite, effacé son tweet. Son compte ne comporte désormais plus aucun message. Ni photo, ni mention de sa candidature aux départementales...

Il a effacé son tweet

Et pour cause. Il ne représentera pas le parti lors des élections de mars. «Je condamne ces propos que j'ai découverts ce matin, après avoir été alerté par un militant. J'ai eu un entretien téléphonique avec M. Jambard au cours duquel je lui ai dit que c'était inadmissible et qu'il ne pouvait plus être l'un de nos candidats dans ces conditions», fait savoir le responsable FN du département, Jacques Colombier, à «Sud-Ouest». Ses responsabilités locales au sein du FN Gironde aussi «vont lui être retirées» et les instances nationales ont été averties.

Sur le compte Twitter de Guillaume Jambard ne restaient, ce mercredi après-midi, que les tweets qu'il avait désignés comme «favoris». L'un d'eux rapporte la «blague» d'un autre candidat frontiste aux élections départementales en Gironde, Ange Ronzetti. Ce dernier s'est amusé à «rebaptiser» le maire UMP de Bordeaux «Ali Juppé». Une «référence à la volonté d'Alain Juppé de monter son projet de mosquée avec ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant