Départementales : «Rien n'est joué» pour le second tour, selon Valls

le
8
Départementales : «Rien n'est joué» pour le second tour, selon Valls
Départementales : «Rien n'est joué» pour le second tour, selon Valls

Le Premier ministre veut croire que le second tour des élections départementales ne sera pas dimanche une «déculottée» pour la gauche. «Rien n'est joué», assure-t-il encore ce vendredi. «Les abstentionnistes, souvent de gauche, feront sans doute la différence.» Mais pour cela, «nous devons tirer les leçons du premier tour», prévient Manuel Valls.

«Pourquoi nous avons été éliminés de certains cantons?» interroge le chef de gouvernement sur iTélé. «La division.» Or, à présent, «il y a une aspiration très forte au rassemblement, à l'unité, autour des valeurs de la République. C'est la plus belle des réponses aux fractures que la France connaît», défend Manuel Valls. «Il n'y a pas pour moi de frondeurs ou d'Aubristes... Dans ces moments là, avec la menace terroriste, une droite qui ne sait pas choisir (le «ni-ni» de Nicolas Sarkozy, ndlr)... Gouverner le pays est un honneur. La gauche doit montrer qu'elle assume pleinement cette responsabilité. Je veux porter une République forte et bienveillante», lance-t-il encore.

Appel à voter pour «le candidat républicain»

Le Premier ministre en est sûr, tout cela est encore possible : «Juste avant le premier tour, on nous prédisait une abstention record, on nous prédisait un effondrement du Parti socialiste et ses alliés. Aujourd'hui, la gauche est rassemblée, rien n'est joué. J'appelle les électeurs à se rassembler autour du candidat de gauche bien sûr mais se rassembler autour du candidat "républicain" dans les cantons où il y a un candidat de droite ou de gauche contre le FN», insiste Manuel Valls.

VIDEO. «Rien n'est joué», selon Valls

L'invité de Bruce Toussaint du 27/03/2015 -

Et pas question de changer le Premier ministre en cas de mauvais résultats. «Ce ne sera pas un échec personnel», affirme Manuel Valls. «Ce que les Français attendent, c'est que les réformes avancent. (...) Oui l'action du gouvernement doit toujours être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le vendredi 27 mar 2015 à 15:17

    L'efficacité de la méthode Coué est quand-même limitée par les chiffres...

  • M8252219 le vendredi 27 mar 2015 à 14:01

    AUCUNE RÉFORME VALABLE " DROIT DANS LE MUR"Aucun control de la redistribution dite sociale...pillage des richesses produites, par les privilégiés du système: tous les monopoles et anciens monopoles d'état, tous les services sociaux et services de l'état,statuts et régimes spéciaux, pléthore d'élus. ÇA NE DATE PAS D'AUJOURD'HUI MAIS ÇA N'A PAS RECULER ÇA S'ACCÉLÈRE MÊME par clientélisme.

  • M4333993 le vendredi 27 mar 2015 à 11:59

    Il fait son boulot de 1er ministre ou il fait le boulot de campagne de son parti ? me semble que mes impots doivent payer uniquement la première fonction. C'est quand que ce monsieur va se bouger le c.. pour sortir notre pays de la m....e ?

  • miez1804 le vendredi 27 mar 2015 à 11:13

    @frk987: FDS (Franç.. de Sou...e), mais il faut pas le dire il semblerait que c'est du raci...e!

  • frk987 le vendredi 27 mar 2015 à 11:01

    FDS ???????????

  • LeRaleur le vendredi 27 mar 2015 à 10:49

    Il n'y a plus de FDS pour faire un premier ministre.

  • frk987 le vendredi 27 mar 2015 à 10:31

    Dehors les socialos, Manolo, faut voir la vérité en face, tu deviens RIDICULE comme FH !!!!!

  • M8252219 le vendredi 27 mar 2015 à 10:20

    AUCUNE RÉFORME VALABLE " DROIT DANS LE MUR"Aucun control de la redistribution dite sociale...pillage des richesses produites, par les privilégiés du système: tous les monopoles et anciens monopoles d'état, tous les services sociaux et services de l'état,statuts et régimes spéciaux, pléthore d'élus. ÇA NE DATE PAS D'AUJOURD'HUI MAIS ÇA N'A PAS RECULER ÇA S'ACCÉLÈRE MÊME par clientélisme.