Départementales : retrouvez tous les présidents élus

le
12
Départementales : retrouvez tous les présidents élus
Départementales : retrouvez tous les présidents élus

Quatre jours après la raclée infligée par la droite à la gauche et le résultat mitigé du FN au second tour des élections départementales, les présidents des 101 départements sont désignés pour six ans aujourd'hui par les nouveaux élus. Dans la plupart des assemblées, ce vote est une simple formalité. Mais dans certains départements, au regard des résultats serrés de dimanche, le dénouement est indécis.

Parmi les surprises, Jean-Michel Baylet, président depuis 30 ans du Tarn-et-Garonne, chute. Même s'il ne s'était pas présenté, sa candidate PRG a été battue par un divers gauche, soutenu par la droite. Le Vaucluse bascule finalement à droite et la Lozère à gauche. Le PS conserve le Gard. 

LES POINTS CHAUDS

(02) Aisne : Nicolas Fricoteaux (UDI) élu face aux candidats de gauche et FN. Il aura fallu un 3e tour pour désigner le président du conseil départemental de l'Aisne. Nicolas Fricoteaux a été élu avec une majorité relative de 18 voix sur 42, selon l'Aisne Nouvelle. Georges Fourré (DVG) a obtenu 16 voix et Franck Briffaut, conseiller départemental FN du canton de Villers-Côtterêts, 8 voix. 

(13) Bouches-du-Rhône : Martine Vassal (UMP) met fin à l'ère Guérini. La candidate de la droite, proche du maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, a été élue avec 32 voix sur 58. Elle succède à Jean-Noël Guérini, aux manettes du département pendant 17 ans. Il s'était présenté sous les couleurs de La Force du 13, le parti qu'il a créé après avoir quitté le PS. Pour la première fois, les Bouches-du-Rhône sont dirigées par la droite.

(30) Gard : le PS conserve le département. Alors que la droite avait appelé à voter blanc, c'est sans surprise que le socialiste Denis Bouad a obtenu 22 voix, contre 5 pour le candidat frontiste Nicolas Meizonnet. «Le bon sens gardois, slogan de l'UMP, va dans le mauvais sens du PS : ils offrent le conseil départemental à la gauche, à Valls et Taubira», a réagi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le vendredi 3 avr 2015 à 11:51

    pour la même population que la Grande Bretagne , la France a 104 fois plus d'élus !! à méditer , sont payés à ne rien faire en fait

  • M156470 le vendredi 3 avr 2015 à 10:14

    Quand on examine à la loupe nos institutions on s'aperçoit que les Elus de France sont excessivement nombreux, très, TROP, BEAUCOUP TROP? nombreux !!! Donc INEFFICACES....

  • M940878 le jeudi 2 avr 2015 à 19:49

    la gauche n'a plus que 29 départements et peut-être seulement quelques régions fin d'année ... j'en rigole d'avance !

  • saggy le jeudi 2 avr 2015 à 18:43

    la looser !! pas étonnant !!!

  • M7361806 le jeudi 2 avr 2015 à 18:07

    raclée électorale pour BAYLET

  • M7097610 le jeudi 2 avr 2015 à 14:36

    la lozere bascule mais 60 % des électeurs ont voté à droite.... D'un autre côté, il était temps que les dinosaures dégagent !

  • M3435004 le jeudi 2 avr 2015 à 14:34

    La Lozère bascule... Ce qui est plus drôle c'est qu'elle bascule "bien". On va "bien" rire....quand on mettra les dépenses, impôts et autres taxes départementales sur la bascule.

  • janaliz le jeudi 2 avr 2015 à 13:48

    La Lozère bascule ! Grand bien leur fasse ! Ce dont je doute ! Il est parfois des électeurs comme certaines rues : mal éclairés(ees)..... Quand on me parle d'égalité des chances, je me marre... A la distribution des prix in utéro le Père Noël est parfois très distrait... surtout dans certains départements...

  • M6445098 le jeudi 2 avr 2015 à 12:20

    tchao pantin!

  • janaliz le jeudi 2 avr 2015 à 12:03

    Bon débarras !