Départementales : «Oui, je mène campagne contre l'extrême droite», s'enflamme Valls

le
114

Départementales : «Oui, je mène campagne contre l'extrême droite», s'enflamme Valls
Départementales : «Oui, je mène campagne contre l'extrême droite», s'enflamme Valls

Valls contre le FN, nouveau round. Après sa sortie le week-end dernier à la radio sur sa «peur» de voir son pays «se fracasser contre le Front national» et la réponse cinglante de Marine Le Pen, le Premier ministre a une nouvelle fois attaqué le parti donné en tête au premier tour des départementales le 22 mars. Mais cette fois, c'est dans l'hémicycle avec en face de lui la députée FN Marion Maréchal-Le Pen.

 

C'est la jeune élue du Vaucluse qui a déclenché les hostilités, dénonçant «les prises de paroles injurieuses» du chef du gouvernement à l'égard des électeurs frontistes. «Gardez votre mépris crétin et vos leçons de République pour votre propre parti», a-t-elle asséné, après lui avoir reproché de battre la campagne des départementales «aux frais de la princesse» et avoir attaqué le PS sur ses affaires -Cahuzac, Andrieu, Arif-, taclant également au passage son Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis qui «a trouvé son diplôme au fond de sa poubelle.»

 

Sa diatribe finie, elle a posé sa question : «Doit-on s'attendre à d'autres mesures d'exception à l'égard de notre mouvement?»

 

 

 

«Jusqu'au bout je mènerai campagne pour vous stigmatiser»

 

«Si en deux minutes, il fallait résumer l'outrance, la démagogie et le vrai visage de l'extrême droite, vous venez de le faire parfaitement», lui a-t-il d'abord sèchement répondu. Virulent, devenant rouge de colère, Manuel Valls a dénoncé de son côté les « dizaines de candidats» FN aux départementales qui ont «des propos racistes, antisémites, homophobes, sexistes. Ce ne sont pas des cas isolés».

 

Il a enchaîné, la pointant du doigt : «Oui madame, je mène campagne contre l'extrême droite. (...) A partir du moment où vous avez réalisé 25% aux européennes, que les enquêtes d'opinion vous créditent de 30% d'intentions de vote, je considère que pour l'image de mon pays, pour notre démocratie, cela représente un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

INTERACTIF. Vote de la réforme territoriale : voici qui fait quoi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6445098 le mercredi 11 mar 2015 à 17:51

    désolé frenchto, mais je n'ai pas l'intention de changer ma façon de "communiquer" avec Boxe25, vous devrez supporter... mais j'ai hâte de lire vos commentaires et arguments instructifs pour la communauté!

  • frenchto le mercredi 11 mar 2015 à 17:48

    M6445098 et Boxe25. merci de vous téléphoner et de régler vos affaires en dehors de ce site

  • ppetitj le mercredi 11 mar 2015 à 17:44

    Quelles infos apportez-vous ? La démission du gouvernement PS ?

  • M6445098 le mercredi 11 mar 2015 à 17:37

    frenchto : je réponds à boxe25 en mettant à son niveau (très bas) pour qu'il comprenne... désolé de vous ennuyer, mais si vous préférez les "commentaires" de boxe25...

  • frenchto le mercredi 11 mar 2015 à 17:29

    M6445098. Ce serait possible de mettre des posts cohérents et avec un minimum de sens. Les gens qui viennent ici sont en générale intéressés par les infos, ces échanges sont navrants

  • M6445098 le mercredi 11 mar 2015 à 17:18

    @ boxe25 : bêêêêêêêê...

  • frivet le mercredi 11 mar 2015 à 17:13

    il ferait mieux de mener campagne contre la misère et contre l'insécurité, ce pov cré-_tin qui nous fait honte.

  • juillia3 le mercredi 11 mar 2015 à 17:11

    le fait de le combatre prouve leur imcompetance . ils ont pas de reponse !!!!!!

  • M6445098 le mercredi 11 mar 2015 à 17:08

    Boxe25 a un vocabulaire très limité (5 ou 6 mots max visiblement) et de gros problèmes pour appuyer sur les touches de son clavier... Encore un demeuré!

  • ppetitj le mercredi 11 mar 2015 à 17:07

    Le boxe25 un vrai scato avec de sérieuse connaissances dans le domaine...Après une "soirée" chez lui, il faut nettoyer au karcher...