Départementales : le PS éliminé dans 524 cantons, appelle au rassemblement

le
7
Départementales : le PS éliminé dans 524 cantons, appelle au rassemblement
Départementales : le PS éliminé dans 524 cantons, appelle au rassemblement

A l'issue du premier tour des élections départementales, le Parti socialiste est éliminé dans «à peu près 524 cantons», a annoncé lundi le Secrétaire d'État, chargé des relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen. Pour limiter la casse au second tour, le mort d'ordre du rassemblement s'est rapidement imposé.

Dans «256 d'entre eux», soit un cas sur deux, «si la gauche avait été unie, elle aurait pu se maintenir et bien souvent elle aurait été première ou deuxième», a affirmé Christophe Borgel, responsable des élections au Parti socialiste. Sur l'ensemble des cantons où le PS ne sera pas présent, «il y en avait peut-être une centaine que nous aurions pu gagner au second tour si nous avions été qualifiés, et par la division, nous avons été éliminés au premier tour», regrette Jean-Marie Le Guen.  Les écologistes et le Front de gauche avaient choisi, dans la plupart des cas, de ne pas faire alliance avec le PS et ses alliés.Stéphane Le Foll a souligné que la droite s'était unie dans «1 200 ou 1 300» cantons quand la gauche ne l'avait été «dans à peine 400 à 430».

VIDEO. Le Guen : le PS éliminé dans «à peu près 524 cantons»

"Il y a, à peu près, 524 cantons où nous ne serons pas présents" - Le 23/03/2015 à 08h55

Le champ de bataille

La gauche pourrait céder quinze départements, notamment le Nord, qu'elle contrôle depuis 1998 et où le PS est éliminé dans 27 cantons sur 41. La qualification large de ses deux têtes d'affiche - le ministre Patrick Kanner à Lille-5 avec 37,6 %, le président du conseil sortant Didier Manier à Villeneuve-d'Ascq avec 31 % - n'y a rien fait.

Dans l'Ain, le PS est éliminé dans 11 cantons sur 23. Dans le Gard, la gauche (binômes divers gauche compris) ne se maintient que dans 10 cantons sur 22, alors que le FN se qualifie à chaque fois.

Dans le Pas-de-Calais, le PS résiste et se qualifie dans 22 cantons sur les 33 pour lesquels un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4760237 le lundi 23 mar 2015 à 23:59

    il y a des claques qui font plaisir à voir. Celle-ci est digne de B. Cantat.

  • M8252219 le lundi 23 mar 2015 à 22:20

    Parlons morale;Depuis 2012 les inégalités entre les citoyens français n'ont jamais été aussi grandes, D'un coté les élus,les statuts et régimes spéciaux,abreuvés de primes et allocations,garantie d'emploi à vie,temps de travail réduit,retraite à calcul spécifique:De l'autre coté les salariés et travailleurs du privés,entrepreneurs et artisans taxés aux maximum, 600 000 chômeurs de plus en 3 ans,aucun signe d'amélioration à l'horizon: caisse de retraite pillées pour les régimes spéciaux.

  • Berg690 le lundi 23 mar 2015 à 21:08

    Virez ce Ps et retrouvons notre indépendance!

  • pichou59 le lundi 23 mar 2015 à 18:20

    le dimanche 29 sera encore plus terrible - depuis 3 ans, hollande et son bras droit n'ont été que les président et premier ministre des socialos!!!!!

  • M940878 le lundi 23 mar 2015 à 18:05

    pas assez , faut faire une campagne de vaccination définitive

  • M7097610 le lundi 23 mar 2015 à 10:33

    le PS veut faire taire Dieudonné ? Les électeurs font taire le PS

  • M8252219 le lundi 23 mar 2015 à 10:27

    Parlons morale: Depuis les élections les inégalités entre les citoyens français n'a jamais été aussi grande:D'un coté les élus,les statuts et régimes spéciaux,abreuvés de primes et allocations,garantie d'emploi à vie,temps de travail réduit,retraite à calcul spécifique:De l'autre coté les salariés et travailleurs du privés,artisans et entrepreneurs: taxés aux maximum, 600 000 chômeurs de plus en 3 ans,aucun signe d'amélioration à l'horizon: caisse de retraite pillées pour les régimes spéciaux.