Départementales : le FN traque ses candidats sur le Net

le
0
Le FN scrute les profils Facebook et Twitter de ses candidats aux départementales.
Le FN scrute les profils Facebook et Twitter de ses candidats aux départementales.

Depuis plus d'un mois, deux membres du FN scrutent les comptes Facebook, Twitter, et les blogs des candidats du parti aux départementales, qui se tiendront les 22 et 29 mars 2015. C'est ce que révèle le site de France info. Le parti traque "tout contenu qui, dans la forme ou le fond, pourrait ne pas être en harmonie, comme le parti l'explique, avec la ligne politique du Front national". C'est "un travail de vérification des propos", explique le député européen et secrétaire adjoint du Front national Nicolas Bay au site d'informations. C'est lui qui a proposé le dispositif à la direction du parti. Des dérapages pendant les élections municipalesLes candidats doivent alors "distinguer très clairement sur Facebook leurs activités personnelles et privées en rendant l'accès strictement limité à leurs proches et amis et leur activité politique sous la forme d'une page, elle, accessible au grand public", demande le Front national. Une mesure qui vise à éviter certains dérapages, comme lors des municipales. Ex-candidate aux élections de Rethel, Anne-Sophie Leclère avait notamment publié un photomontage sur Facebook, comparant la ministre de la Justice Christiane Taubira à une guenon. Elle avait ensuite été exclue du parti. Depuis, le parti propose à ses membres des formations en communication numérique.Pour Nicolas Bay, ce n'est pas seulement "pour éviter des dérapages", mais pour créer "une certaine harmonie dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant