Départementales : le FN, moins haut que prévu, l'emporte dans plusieurs cantons

le
0
Départementales : le FN, moins haut que prévu, l'emporte dans plusieurs cantons
Départementales : le FN, moins haut que prévu, l'emporte dans plusieurs cantons

Donné gagnant tout au long de la campagne, annoncé à 30% voire plus, le Front national n'est finalement pas sur la plus haute marche du podium au soir du premier tour des élections départementales. Avec un score de 25,8 % selon estimations d'Ipsos, il arrive derrière le bloc de droite (37,2% à 37,6% dont 32,5% pour l'UMP/UDI) et le bloc de gauche (35 à 37,1%), mais devant le PS seul (24 %).

Il n'empêche : il obtient son meilleur score à une élection locale. Surtout, le Front national confirme sa montée en puissance, après son bon résultat aux élections européennes (24,86%) et municipales où il avait conquis 11 villes et fait entrer quelque 1200 conseillers municipaux dans les mairies. 

QUESTION DU JOUR. Départementales : êtes-vous surpris par le score du Front national ?

Le FN en tête dans une quarantaine de départements

«Ce vote massif pour le FN montre que les Français veulent retrouver leur liberté. Sans implantation locale préalable, avec un seul sortant sur 4.000 élus départementaux, le Front national réussit l'exploit de dépasser dans une élection locale son score des européennes», a déclaré Marine Le Pen, tout sourire, qui a appelé à la démission du Premier ministre. Déjà, pronostique-t-elle, «les résultats de ce soir seront le socle des résultats des régionales» où le FN espère pouvoir remporter les régions PACA et Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

C'est une première, le FN remporte dés le premier tour plusieurs cantons : celui d'Eurville-Bienville en Haute-Marne (50,35%), du Pontet dans le Vaucluse (53,70%), de Fréjus dans le Var (51,17%), de Vic-sur-Aisne dans l'Aisne (53,80%).  Il y a quatre ans, il n'avait obtenu l'élection que de deux conseillers généraux. 

Il réalise de bons scores dans ses zones de force, notamment dans les villes qu'il détient, et s'invite dans un nombre considérable de seconds tours, en étant en tête dans 43 départements selon un décompte de l'AFP. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant