Départementales : Juppé se félicite de l'union de l'UMP avec le centre

le
4
Départementales : Juppé se félicite de l'union de l'UMP avec le centre
Départementales : Juppé se félicite de l'union de l'UMP avec le centre

La stratégie du rassemblement avec le centre, c'est lui. Ce mercredi encore, trois jours après la victoire de l'UMP aux départementales, Alain Juppé fait tout pour que personne ne l'oublie. Et surtout pas Nicolas Sarkozy, dont il relativise subtilement le rôle dans le succès de l'élection. Côté MoDem également, on préfère traiter avec l'ancien Premier ministre plutôt qu'avec l'ancien chef de l'Etat. Une fois de plus, François Bayrou assure dans une interview à «Paris Match» que, selon lui, «la stratégie de Juppé est la plus juste».

Ces louanges réciproques agacent une frange des militants UMP. «Cela me fait rigoler doucement», assure Alain Juppé sur Europe 1. Et d'expliquer : «Partout où je suis allé (pendant la campagne des départementales, ndlr), j'ai vu des équipes UMP-UDI-MoDem.»

«Pas de revanche personnelle sur le MoDem»

Mais pourquoi tant d'énergie dépensée à s'attirer les faveurs d'un si petit parti? L'ancien Premier ministre rappelle volontiers qu'«en 2007, moi j'ai été battu car le petit MoDem ne s'est pas désisté pour moi. J'ai pardonné... Moi, je ne cherche pas une revanche personnelle sur le MoDem!» Et de tacler ainsi Nicolas Sarkozy qui, lors de l'entre deux tours de la dernière présidentielle, avait très peu goûté le soutien de François Bayrou à François Hollande.

«Quand il est dans l'opposition à la politique actuelle, le MoDem est un de nos partenaires», insiste Alain Juppé. Contrairement au Front national, dont certains UMP sont a priori tentés de se rapprocher. «Nous devons refuser toute espèce d'alliance. Il n'y a jamais eu d'ambiguïté.» Selon lui, «le FN a raté ses élections départementales, c'est vrai qu'il a progressé, s'est enraciné, mais il n'a pas atteint ses objectifs».

Vers la présidentielle, une «question de confiance»

La stratégie adoptée par Nicolas Sarkozy et Manuel Valls contre le parti de Marine Le Pen est pour lui une mauvaise chose: «Moi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9035148 le mercredi 1 avr 2015 à 11:58

    Juppé bayrou , le troisième age....

  • pierry5 le mercredi 1 avr 2015 à 11:57

    L'UDI ex modem fait généralement 8%, au 1er tour l'UMP/UDI a fait 29.4% l'UMP peut donc être crédité de 21,4%. Il est donc la troisième force politique. Il n'y a donc pas de quoi pavoiser.

  • M4590873 le mercredi 1 avr 2015 à 11:24

    Si on regarde la carte de la France, ces 2 compères ne représentent pas grand-chose: toute leur région est rouge !Ce n'est évidemment pas facile de traîner derrière soi des vilaines casseroles, mais enfin, avec quelques deniers cela aide

  • M1461628 le mercredi 1 avr 2015 à 11:17

    AJ pour 2017!