Départementales 2015 - Puy-de-Dôme : couacs en série au FN !

le
0
Marine Le Pen présente les têtes de listes aux municipales dans le département. L'un des candidats était poursuivi pour tentative d'assassinat !
Marine Le Pen présente les têtes de listes aux municipales dans le département. L'un des candidats était poursuivi pour tentative d'assassinat !

Décidément, le Front national se distingue dans le Puy-de-Dôme et multiplie les polémiques. Le candidat du Front national Pascal Bardin, la cinquantaine, a en effet été condamné en mai 2014 pour violence et injure raciale à six mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve (avec obligation de soins), par le tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand. Il avait tenté de renverser un piéton avec son véhicule en proférant des insultes racistes à son égard. Heureusement, sa victime n'avait pas été blessée. Pour sa "défense", le candidat avait déclaré avoir "juste voulu donner une leçon de morale à un bon petit Français, un Guadeloupéen, qui traversait en dehors du passage piéton". L'affaire, révélée par le site web de France 3 Auvergne, perturbe sérieusement la campagne du parti frontiste dans le département auvergnat. Du côté de la fédération FN du Puy-de-Dôme, on jure que personne n'était au courant de cette condamnation. "Dans les documents d'investiture que le Front national fait remplir à ses candidats, il y a un volet consacré au casier judiciaire. Pascal Bardin a visiblement omis de nous signaler cette condamnation peu glorieuse. Si nous l'avions su, nous ne l'aurions pas présenté ", assure le secrétaire départemental du Front national dans le Puy-de-Dôme, Érick Faurot.La vraie fausse tête de liste Depuis deux jours, c'est pourtant sa photo qui circule en train de faire le salut nazi. L'affaire,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant