Départementales 2015 - Marine Le Pen : "C'est une victoire pour le FN"

le
0
Marine Le Pen dit être à la tête du seul parti d'opposition.
Marine Le Pen dit être à la tête du seul parti d'opposition.

Au siège du Front national, à Nanterre, le mot d'ordre est clair : pas de déception, mais une grande satisfaction. Au soir du second tour des élections départementales, Marine Le Pen jure qu'elle peut savourer son champagne sans regret, même si aucun département n'est tombé dans son giron. "Gagner un département n'a jamais été l'un de nos objectifs. Ce scrutin est une victoire", glisse-t-elle dans un sourire en précisant que la marche était encore un peu haute pour gagner le Vaucluse ou l'Aisne.

La prétendante à l'Élysée a tout de même de quoi afficher une mine ravie. Avec elle, le FN - parti fondé par Jean-Marie Le Pen en 1972 - réalise le meilleur score de son histoire à une élection locale en faisant élire au moins 62 conseillers départementaux (selon des résultats encore provisoires). C'est dans le Pas-de-Calais que le parti remporte le plus d'élus en gagnant les cantons de Harnes, Hénin-Beaumont 1 et 2, Wingles, Lillers et Lens. Le FN remporte quatre cantons dans le Vaucluse, trois cantons dans le Var, un canton dans le Gard, quatre dans l'Aisne, un dans l'Yonne. Une ombre au tableau tout de même : Laurent Lopez, le seul conseiller général FN sortant dans le canton de Brignoles (Var), a été battu lors de ce second tour.

"Étape cruciale"

Un peu avant 20 heures, les jeunes militants ont envahi la salle de presse du "Carré", surnom donné au siège du FN, déjà remplie de journalistes. Tenue décontractée et piercing...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant