Départementales 2015 : Le FN aux portes du Vaucluse

le
0
La patronne du FN Marine Le Pen et sa nièce la députée Marion Maréchal-Le Pen espèrent arracher au PS le département du Vaucluse.
La patronne du FN Marine Le Pen et sa nièce la députée Marion Maréchal-Le Pen espèrent arracher au PS le département du Vaucluse.

"Ah ? On vote dimanche ?" En cette matinée ensoleillée, sur le marché de Bollène, dans le Vaucluse, on parle de tout sauf des élections départementales. Entre les étals de charcuterie, d'olives et de sous-vêtements, personne ne s'intéresse aux candidats venus distribuer leurs tracts. La députée FN Marion Maréchal-Le Pen fait son maximum pour mobiliser les électeurs du canton. Implantée dans le Vaucluse depuis les élections législatives de 2012, elle croit qu'une victoire est possible dans ce département tenu par le socialiste Claude Haut. "Ici aussi, la vie politique s'organise autour du FN. On peut accéder au pouvoir", affirme la nièce de Marine Le Pen. À ses côtés, les candidats frontistes du canton de Bollène Georges Michel et Jeanne Yvan approuvent d'un hochement de tête. Faits d'armesLe département du Vaucluse est en effet l'un des meilleurs espoirs de victoire du parti de Marine Le Pen (avec ceux de l'Aisne et du Var). Avec presque un millier d'adhérents, le FN a obtenu quelques faits d'armes sur ces terres éprouvées par la pauvreté, la désindustrialisation et où le taux de chômage avoisine les 12,5 % : victoire aux élections législatives de 2012, élection de deux maires au Pontet (un scrutin invalidé depuis) et de Camaret-sur-Aigues ; ainsi qu'un score de 36,4 % des voix aux européennes. Une alliance avec la Ligue du Sud ?Pour maximiser ses chances, le parti a donc décidé d'investir des candidats dans chacun...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant