Départementales 2015 : la situation en Haute-Corse

le
0
Le Parti radical de gauche domine toujours la politique en Haute-Corse (photo d'illustration).
Le Parti radical de gauche domine toujours la politique en Haute-Corse (photo d'illustration).

Le radical de gauche François Orlandi vient d'être élu président du conseil général de Haute-Corse à la suite de la démission de Joseph Castelli pour des raisons de santé. Le département 2B reste donc dans les mains du PRG, mais François Orlandi a dû batailler ferme pour remporter l'élection. Trois tours ont été nécessaires pour assurer la victoire à l'intéressé, qui devance Jacky Padovani (Corsica Democrazia) de seulement quatre voix.Alors, autant dire que la bataille de mars s'annonce acharnée. François Orlandi a beau avoir été fraîchement élu, il va devoir remettre en jeu son mandat seulement quelques mois plus tard. Le nombre de cantons en Haute-Corse passe de 30 à 15 en raison du redécoupage électoral de 2014.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant