Départementales 2015 : la situation dans les Pyrénées-Atlantiques

le
0
La droite a des difficultés pour s'unir dans le Pays Basque (photo d'illustration).
La droite a des difficultés pour s'unir dans le Pays Basque (photo d'illustration).

C'est une fin de cycle qui s'annonce dans les Pyrénées-Atlantiques. L'actuel président socialiste du conseil général, Georges Labazée, n'est pas candidat à sa réélection. Il détient un mandat de conseil général (à Thèze) depuis 1976 ! Les socialistes doivent donc se réorganiser pour ce scrutin.En face, la droite éprouve des difficultés à s'unir avec le centre. On parle même de primaires dans pas moins de sept cantons entre l'UMP et l'UDI pour désigner des candidats sur les 27 nouveaux territoires issus du redécoupage électoral de 2014. À Pau, la ville où François Bayrou est maire, la droite a déjà préinvesti des candidats, comme s'ils se préparaient à ce qu'il n'y ait pas d'alliance avec le MoDem.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant