Départementales 2015 : la Corrèze en passe de virer à droite

le
0
La ville de Tulle est l'ancien fief de François Hollande (ici avec Bernard Combes).
La ville de Tulle est l'ancien fief de François Hollande (ici avec Bernard Combes).

Quatre cantons de Corrèze sont déjà tombés dans l'escarcelle de l'alliance UMP-UDI. Dans quatorze des dix-neuf circonscriptions du département, les candidats de droite arrivent en tête. La seule exception à cette marée bleue est la ville de Tulle. Bernard Combes, maire de la cité, est crédité de près de 49,85 % des suffrages au premier tour et frôle donc la majorité absolue. C'est une surprise, car les sondages précédant l'élection promettaient une déconvenue au PS dans l'ancien fief du président de la République François Hollande. Il n'a manqué que huit voix à Bernard Combes, après recomptage, pour atteindre les 50 % dès le premier tour. Il semble néanmoins acquis que le département cher à Jacques Chirac et à François Hollande échappera au PS pour regagner le giron de la droite républicaine.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant