Départementales 2015 - Ille-et-Vilaine : Jean-Luc Chenut, candidat en quête de notoriété

le
1

Jean-Luc Chenut (ici avec Manuel Valls et Stéphane Le Foll) est surtout connu sur le plan local.
Jean-Luc Chenut (ici avec Manuel Valls et Stéphane Le Foll) est surtout connu sur le plan local.

 

Face à Isabelle Le Callennec, députée, porte-parole de l'UMP, chef de file de l'union du centre et de la droite et protégée de Pierre Méhaignerie, Jean-Luc Chenut, prétendant à la succession du socialiste Jean-Louis Tourenne, va devoir battre la campagne pour se faire mieux connaître. Ce discret élu départemental, maire du Rheu - près de Rennes - et homme de dossier, a bien conscience du chemin à parcourir. Mais, dans son bureau aux boiseries anciennes de l'hôtel de ville, il table sur le bilan et les projets de la majorité sortante pour maintenir le département à gauche."Nous avons un socle d'actions qui s'inscrit dans la continuité, souligne t-il, avec par exemple une diversification des modes d'intervention pour les personnes âgées et handicapées, la création d'un espace où peuvent se rencontrer les aidants. Nous savons aussi qu'il faudra deux nouveaux collèges dans les cinq à six ans à venir. Notre action défend également une certaine conception de l'égalité des chances. Pour nous, l'équité, ce n'est pas donner la même chose à tout le monde, mais donner plus à ceux qui ont moins."Un dossier tout juste lancé par le conseil général lui tient également à coeur : la mise en oeuvre du "bouclier rural", une initiative originale visant à maintenir un minimum de services publics dans les campagnes, avec la contribution de partenaires publics et privés (La Poste, Orange, France Télécom, les organismes de santé, etc.). Longtemps...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 5 mar 2015 à 07:23

    assez vu, pôle emploi - tous vont révolutionner le "monde", et on ne voit aucun bilan des années passées!!!!