Départementales 2015 - Hauts-de-Seine : Patrick Devedjian, l'inoxydable

le
0

Patrick Devedjian a été opposé à Jean Sarkozy pour le leadership dans les Hauts-de-Seine.
Patrick Devedjian a été opposé à Jean Sarkozy pour le leadership dans les Hauts-de-Seine.

 

"Je vis la situation du condamné à mort, j'attends la grâce présidentielle." Patrick Devedjian n'a rien perdu de sa verve. "L'Arménien", qui brigue un troisième mandat à la tête du département des Hauts-de-Seine, a pourtant toutes les chances de l'emporter. Mais, depuis ses débuts en politique, cet avocat a toujours aimé livrer bataille. Alors, même si l'élection semble gagnée d'avance, Patrick Devedjian ne peut s'empêcher de l'aborder comme un nouveau combat. Non pas contre la sarkozie, comme en 2011, lorsque le clan des Balkany voulait lui faire la peau.

Car, aujourd'hui, le député-maire de Levallois, en délicatesse avec la justice, pourrait perdre son immunité parlementaire. Jean Sarkozy a déclaré forfait. Et les relations avec l'ancien chef de l'État se sont tellement réchauffées que Patrick Devedjian s'est vu proposer le poste de coordinateur de la campagne nationale de l'UMP. Une offre qu'il a déclinée avec délectation : "La vie des partis ne me passionne plus. Je préfère m'occuper de celle des gens. On a des remerciements, ce qui est au contraire très rare en politique", prétend-il.

Hostile à la suppression des départements

Désormais, la nouvelle cible de l'ancien ministre de la Relance a pour nom la réforme territoriale. Ce profond décentralisateur n'accepte pas la suppression annoncée des départements et c'est essentiellement sur ce sujet qu'il mène campagne. "Il a bientôt 70 ans, il ne peut plus espérer grand-chose en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant