Départementales 2015 - Haute-Corse : la Balagne, dans l'ombre de Paul Giacobbi

le
0
Dans certains cantons de Haute-Corse, les duels s'annoncent acharnés (photo d'illustration).
Dans certains cantons de Haute-Corse, les duels s'annoncent acharnés (photo d'illustration).

La partie d'échecs de Paul Giacobbi (PRG) continue. Après avoir propulsé le cap Corse dans un duel fratricide entre deux radicaux, Jacky Padovani et François Orlandi, c'est en Balagne que le président de l'exécutif territorial se mêle, en douce cette fois-ci, de la prochaine élection départementale. Le réformateur qui a tenu les ciseaux du redécoupage n'y étant pas allé de main morte pour diviser par deux le nombre de cantons sur le département, Paul Giacobbi devra faire avec pour orchestrer le jeu de ses soutiens avec une emprise particulière dans les deux cantons de Balagne, L'Île-Rousse et Calvi.Dans ce dernier, fruit d'une fusion avec celui de Calenzana et de cinq communes amputées au canton de Belgodère, la messe était loin d'être dite à l'approche du dépôt des listes pour l'échéance du 22 mars prochain. La nouvelle recomposition préfigurait une bataille pour le siège au sein de l'assemblée départementale. Sauf que le duel entre Jean-Toussaint Guglielmacci (adjoint au maire de Calvi et conseiller général sortant de Calvi-Lumio) et Pierre Guidoni (maire de Calenzana) n'aura finalement pas lieu. Contre toute attente, ce dernier, qui est aussi conseiller général, ne briguera pas de deuxième mandat au sein de l'hémicycle départemental. Il affiche même son indéfectible soutien à la candidature de l'adjoint au maire de Calvi et de sa binôme, Élisabeth Santelli.Renvoi d'ascenseurContacté par Le Point.fr, Pierre Guidoni explique :...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant