Départementales 2015 : François Sauvadet mise sur la ruralité

le
0
François Sauvadet est aussi un membre important de l'UDI, le parti centriste.
François Sauvadet est aussi un membre important de l'UDI, le parti centriste.

À l'Assemblée nationale, François Sauvadet, député UDI bourguignon depuis 1993, s'est fait le pourfendeur de la réforme territoriale "ruralicide" du gouvernement Valls. Ce projet, l'homme le combat avec la même intensité dans le département de Côte-d'Or qu'il préside depuis 2008. "Il y a deux visions de l'avenir de la France qui s'opposent : l'une qui est fondée sur l'équilibre des territoires, et l'autre, socialiste, assise sur les agglomérations. Nous avons toujours eu, en Côte-d'Or, ce souci permanent d'être la collectivité de proximité, celle des territoires", estime-il.De fait, c'est autour de la défense d'une certaine idée de la ruralité que ce fils d'agriculteurs, âgé de 62 ans, a axé son mandat : aide à l'agriculture, développement des aménagements dans les villages, transports départementaux à 1,5 euro marquent sa volonté d'aider au maintien de l'activité et de la population en campagne. Dans ce vaste département peu peuplé - le 5e de France par sa superficie, mais le 51e par sa population - cette politique demeure électoralement payante. Quitte à moins soutenir l'axe urbain Dijon-Beaune, qui concentre l'essentiel de la richesse côte-d'orienne.Haut débit : la polémiqueUne politique volontariste, mais qui ne serait pas vraiment tournée vers l'avenir. "Le bilan de François Sauvadet en matière d'accès au haut débit en zone rurale est très médiocre", estime une responsable de PME qui pointe les programmes très...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant