Départementales 2015 - Bouches-du-Rhône : l'UMP aux aguets

le
0
Martine Vassal (au centre sur la photo) mène la campagne de l'UMP pour les départementales à Marseille.
Martine Vassal (au centre sur la photo) mène la campagne de l'UMP pour les départementales à Marseille.

Il est avec l'Hérault, le Gard ou la Drôme, l'un des territoires mordus avec le plus de gourmandise par la droite. Le département des Bouches-du-Rhône a, depuis la SFIO de Max Juvenal dans les années 1950, toujours été dirigé par la gauche. Quelques figures emblématiques, parmi lesquelles Jean-Noël Guérini depuis 1998 et une mainmise sans partage du Parti socialiste, ont fait du "Bateau bleu", surnom donné au bâtiment du conseil général fait de verre et d'acier qui domine l'entrée des quartiers nord, une citadelle quasi imprenable à Marseille. Un vaisseau au budget colossal - 2,6 milliards d'euros pour deux millions d'habitants - et à l'endettement faible qui donne à son actuel président, démissionnaire du PS pour fonder "La Force du 13" il y a six mois, un pouvoir indéniable.Investie par l'UMP depuis l'automne dernier, Martine Vassal pèse donc ses mots quand elle évoque "la chance historique" des départementales de mars. Jamais la droite n'ayant été aussi proche de faire basculer l'institution. L'élue marseillaise, adjointe de Jean-Claude Gaudin à l'Hôtel de Ville et chef du groupe d'opposition au conseil général, s'appuie, comme partout ailleurs, sur "un contexte national qui nous est favorable. Le gouvernement est incapable d'apporter des réponses efficaces à la crise. Et les partis de gauche qui se présentent sous diverses étiquettes ont tous appelé à voter Hollande en 2012", affirme-t-elle. À ses côtés, Arlette Fructus,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant