Départementales 2015 - Alpes-Maritimes : que va faire le clan Tabarot ?

le
0
La maire du Cannet Michèle Tabarot est une proche de Jean-François Copé.
La maire du Cannet Michèle Tabarot est une proche de Jean-François Copé.

Les Alpes-Maritimes sont connues pour être une place forte de l'UMP. Mais le parti de la droite républicaine, dans ce département, est aussi marqué par un conflit interne opposant le clan Tabarot, Michèle (maire du Cannet) et son frère Philippe, ex-copéistes, aux élus azuréens Éric Ciotti (député et président du conseil général des Alpes-Maritimes) et David Lisnard (maire de Cannes et conseiller général).

Même si Michèle Tabarot avait lancé un tweet interrogatif le 8 novembre dernier (qui a été effacé depuis) à l'encontre d'Éric Ciotti à propos de l'affaire Baylet-Fillon, on pouvait penser que cette lutte fratricide avait pris du plomb dans l'aile avec la déchéance politique de Jean-François Copé liée à l'affaire Bygmalion et la cinglante défaite de Philippe Tabarot contre David Lisnard aux dernières municipales à Cannes.

Mais les départementales semblent raviver la flamme de ce conflit politique si particulier. Selon nos confrères de Nice-Matin, Michèle et Philippe Tabarot ont mal vécu il y a quelques jours la candidature de Frank Chikli, adjoint au maire de Cannes, dans le canton de Cannes 1. Ce dernier a pris pour binôme féminin non pas une "tabarotiste" mais une autre proche de David Lisnard : Joëlle Arini, adjointe au maire chargée du personnel municipal. Or Philippe Tabarot détient actuellement un mandat de conseiller général à Cannes-centre, mais son canton disparaît à la suite de la réforme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant