Départementales 2015 : 66 départements à droite, 34 à gauche, le Vaucluse incertain

le
2
Départementales 2015 : 66 départements à droite, 34 à gauche, le Vaucluse incertain
Départementales 2015 : 66 départements à droite, 34 à gauche, le Vaucluse incertain

La droite est la grande gagnante des élections départementales 2015. Selon les derniers résultats communiqués par le ministère de l'Intérieur, elle emporterait, notamment grâce à l'alliance UMP-UDI, 66 départements, n'en laissant que 34 à la gauche. Le Vaucluse a une majorité encore incertaine : les deux camps sont à égalité et le Front national en position d'arbitre. Le FN, d'ailleurs, emporterait une quarantaine de cantons mais n'obtient aucun département. 

Jusqu'à présent, la gauche était à la tête de 61 départements et la droite 40. Symbole de la défaite de la gauche: la Corrèze, terre d'élection du président Hollande, a basculé à droite tout comme le Nord.  Enfin, l'abstention a, une nouvelle fois, été forte : près d'un Français sur deux n'est pas allé voter. 

«La droite républicaine et le centre ont nettement remporté les élections départementales. Le désaveu à l'égard du pouvoir est sans appel. Jamais un pouvoir en place n'avait suscité une telle défiance. C'est un échec à tous les niveaux», a lancé Nicolas Sarkozy, président de l'UMP, quelques minutes après les résultats. 

«Ce soir, la droite républicaine remporte les élections départementales, c'est incontestable. La gauche, trop dispersée, trop divisée au premier tour, est en net recul», a simplement constaté Manuel Valls depuis Matignon, entendant des membres de sa majorité, comme Najat Vallaud-Belkacem, demander un rassemblement immédiat de la gauche. 

VIDEO. Départementales : l'UMP inflige une nouvelle claque au PS, le FN confirme

Notre question du jour : après la défaite aux départementales, Hollande doit-il remanier le gouvernement ?

Revivez les événements du second tour des départementales 2015 :

4 heures : la Guadeloupe reste à gauche. Avec 26 élus sur 42, le PS de M. Lurel et ses alliés du Parti progressiste démocratique Guadeloupéen (PPDG) détiennent la majorité absolue dans le nouveau ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • FullOil le dimanche 29 mar 2015 à 23:30

    Les Français vont encore pleurer toujours rien compris ils revotent um.ps

  • but123 le dimanche 29 mar 2015 à 21:53

    expliquez moi alors mark92 pourquoi les glandouilles d'avant n'ont rien fait pour modifier tout ca? Que s'est il passé entre 2001 et 2012?