Départementales 2015 - 3e tour, Marine Le Pen joue sans y croire

le
1
Après les départementales, Marine Le Pen, la patronne du FN, se met en orbite pour les élections régionales de décembre.
Après les départementales, Marine Le Pen, la patronne du FN, se met en orbite pour les élections régionales de décembre.

Même si le FN n'a gagné aucun département, il entend se battre jusqu'au bout. Ce jeudi aura lieu le 3e tour du scrutin départemental, c'est-à-dire l'élection de chaque président de conseil départemental. Le FN présentera un candidat dans chacun des 14 départements où il a des élus. "Nous serons présents par respect pour ses électeurs. C'est l'occasion de rappeler notre ligne politique, voire de mettre en lumière les magouilles de l'UMPS", explique au Point.fr Florian Philippot, vice-président du FN. Dans l'Aisne, le Vaucluse et le Gard - trois départements où aucune majorité absolue ne s'est dégagée - le parti de Marine Le Pen veut tenter (au moins pour la forme) de jouer de son influence. Lors d'une réunion du bureau politique du FN lundi après-midi, l'état-major a ainsi validé une charte que les élus frontistes pourront proposer à leurs homologues UMP ou PS afin de constituer des majorités locales. Le texte - publié mardi - définit plusieurs points non négociables comme le refus de la hausse d'impôt, le refus du communautarisme, la lutte contre la fraude au RSA. Il vise surtout à mettre l'UMP et le PS au pied du mur : Marine Le Pen fait mine de leur tendre la main en vue d'alliances locales tout en sachant qu'il y a peu de chances pour que cela aboutisse. Localement, le FN n'apparaît pas comme le faiseur de roi... "Notre charte ne servira à rien, mais chut, il ne faut pas le dire", sourit un membre du bureau politique....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pierusan le mardi 31 mar 2015 à 09:54

    36 000 communes, 4 000 cantons... En Allemagne (82 millions habitants) : 12 300 communes, 515 arrondissements. Et le 1er parti de France n'emporte aucun des départements : n'y a t-il pas quelque chose à réformer dans cette République ?