Départ en vacances : nos conseils pour éviter les cambriolages

le
2

En France, un cambriolage a lieu toutes les 90 secondes. Et c’est au moment de votre départ en vacances que vous êtes le plus exposé. Voici quelques astuces très simples pour vous prémunir.

C’est au moment où vous prenez vos vacances que les cambrioleurs se décident à agir. Dans notre pays, sept Français sur dix sont victimes de cambriolage au moins une fois dans leur vie, selon un rapport de l’ONRDP, l’observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. Et c’est en été - pendant vos vacances, donc - qu’ils sévissent le plus, lorsque les logements sont vides... Deux tiers des cambriolages ont lieu durant les mois de juin, juillet et août. Des chiffres assez alarmants pour que vous vous préoccupiez de votre logement même pendant que vous n’y serez pas. Afin que vous partiez en vacances l’esprit le plus tranquille possible, Le Figaro Immobilier vous a concocté une petite liste de conseils très simples, qui peuvent faire la différence. Suivez le guide.

• Ne sous-estimez pas le pouvoir de votre voisin

Peut-être n’êtes-vous pas très proches d’eux, ou peut-être ne leur faites-vous pas confiance... Toujours est-il que vos voisins peuvent avoir un vrai effet dissuasif sur les potentiels intrus! Si vous ne partez pas en vacances au même moment, vous pouvez mettre en place un système d’entraide: vous surveillez vos logements pendant vos congés respectifs. C’est tout l’objectif de l’opération «voisin vigilant», qui permet de faire baisser en moyenne de 40% le nombre de cambriolages dans les zones où il est appliqué. Alors, convaincu?

• Gardez votre logement «en vie»!

Évidemment, vous ne serez pas là... Mais il existe certaines solutions très simples pour que votre maison continue de vivre même en votre absence, et simuler ainsi votre présence. Vous aurez besoin d’un homme de main, comme votre voisin - encore lui! - un ami, ou n’importe quelle personne de confiance. Il suffit de peu: ouvrir et fermer les volets ou la porte du garage, laisser traîner une poubelle ou des outils de jardinage, allumer les lumières et laisser une porte-fenêtre ouverte... Si vous ne souhaitez pas faire appel à quelqu’un, il est également possible d’acheter des systèmes qui permettent de programmer l’allumage des lumières de votre domicile. Ainsi, chaque soir, les potentiels intrus penseront que vous êtes tranquillement installé devant votre télévision.

• Faites appel aux forces de l’ordre

Quoi de plus dissuasif qu’une patrouille de gendarmes ou de policiers? En France, il existe depuis 1974 une solution baptisée «l’opération tranquilité». Elle est gratuite. Il vous suffit de télécharger un formulaire disponible ici, ou en le demandant dans votre mairie, au commissariat le plus proche ou à la gendarmerie. Vous y indiquerez ainsi votre adresse résidentielle, vos coordonnées (ainsi que toutes les informations utiles telles que l’étage, le code d’entrée...) et les périodes où vous vous comptez vous absenter. Ainsi, une patrouille passera fréquemment faire une ronde pour s’assurer qu’il n’y a pas de problème chez vous.

• Évitez de raconter votre vie sur les réseaux sociaux

C’est vrai que quand on part en vacances, il est tentant de le raconter à tous ses amis Facebook, et de poster sur Instagram vos photos paradisiaques! Vous devriez éviter... Aujourd’hui, on peut facilement avoir accès à vos publications - de surcroît si vous postez sur plusieurs réseaux sociaux - et à votre adresse. Et sur le web, même si vos jolies photos multiplieront probablement les likes, les internautes ne sont pas tous animés de bonnes intentions. Idem pour votre répondeur téléphonique: évitez les répondeurs trop informatifs qui expliquent que vous êtes en vacances au Brésil entre telle date et telle date.

• Protégez vos objets de valeur

En supposant que des intrus parviennent à pénétrer chez vous - ce qui est évidemment fâcheux - vous pouvez tout de même limiter les dégâts et les pertes en protégeant vos objets de valeurs: bijoux, œuvres d’art et divers objets qui valent beaucoup d’argent. Si les cambrioleurs ne se rendront pas forcément compte de la valeur d’un tableau ou d’un autre objet décoratif, mieux vaut ne pas prendre de risque. Selon le rapport de l’ONRDP, 75% des objets subtilisés ne sont jamais retrouvés. Confiez donc vos objets de valeur à des proches. Et prenez des photos de ces objets ainsi que la facture correspondant à l’achat. Juste par précaution.

• Faites vider votre boîte aux lettres

Juste devant votre maison, il peut y avoir une preuve manifeste que vous n’y êtes pas! Votre boîte aux lettres. Et plus elle déborde de courrier, plus cela indique que vous n’êtes pas chez vous depuis longtemps, et donc très certainement en vacances! Ce dernier conseil est donc aussi l’un des plus importants: à votre départ en vacances, chargez votre voisin ou un proche de récupérer votre courrier. Vous pouvez également demander à La Poste de mettre en place son service de réexpédition ou de garde temporaire de votre courrier.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le jeudi 9 juil 2015 à 09:09

    "allumer les lumières et laisser une porte-fenêtre ouverte..." Excellente idée comme cela il y aura vol sans effraction et vous ne serez indemnisé de rien par votre assureur! D'autres conseils stupides? " Confiez donc vos objets de valeur à des proches." En clair, déménagez!!! "et de poster sur Instagram vos photos paradisiaques!" Bien sur avant de partir en congés, vous avez déjà vos photos de vacances!!! Manifestement l'auteur de cet article est un peu à côté de ses pompes!

  • M4536974 le jeudi 9 juil 2015 à 08:59

    Un autre conseil: restez chez soi. Avec la crise, c'est encore plus simple comme solution.........