Départ du patron R&D d'Audi après le scandale des émissions

le
0
NOUVELLE DÉFECTION CHEZ AUDI APRÈS LE SCANDALE DES TESTS DE POLLUTION
NOUVELLE DÉFECTION CHEZ AUDI APRÈS LE SCANDALE DES TESTS DE POLLUTION

BERLIN (Reuters) - Stefan Knirsch, responsable du développement technique chez Audi, quitte le constructeur de voitures de luxe, avec effet immédiat, a annoncé lundi la filiale de Volkswagen, alors que les enquêtes se poursuivent autour du scandale de manipulation des tests d'émissions polluantes.

Une enquête menée par le cabinet d'avocats américain Jones Day, chargé l'an passé par le conseil de surveillance de VW de faire toute la lumière sur l'affaire, n'a pas trouvé de preuves contre le président du directoire d'Audi, Rupert Stadler.

Mais le départ de Stefan Knirsch, l'ex-patron de la conception des moteurs d'Audi, est un signe de plus que la marque de luxe du groupe allemand pourrait être davantage impliquée dans le scandale que cela n'était envisagé au départ.

Audi a annoncé dans un communiqué le départ de Stefan Knirsch avec effet immédiat en accord avec le conseil de surveillance, sans donner de raison, ni le nom d'un successeur.

Stefan Knirsch et Jones Day en Allemagne n'ont pas répondu dans l'immédiat aux demandes de commentaire.

Knirsch avait succédé en 2015 à Ulrich Hackenberg, l'ingénieur en chef d'Audi et de VW. Ce dernier était parti à la suite d'une suspension qui avait également affecté deux autres responsables étroitement associés à la conception du moteur VW au coeur du scandale, dont le nom de code était EA 189.

Avec le départ de Knirsch, Audi perd son quatrième directeur de la recherche et développement en autant d'années alors que la société est en vive concurrence avec BMW et Mercedes-Benz sur le terrain des nouvelles technologies.

(Andreas Cremer, Juliette Rouillon pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant