Départ de Renard en cas de relégation

le
0
Départ de Renard en cas de relégation
Départ de Renard en cas de relégation

Alors que Sochaux à un pied en Ligue 2, Hervé Renard (45 ans), l'entraîneur des coéquipiers de Cédric Bakambu, se rapproche de la sortie. En poste depuis octobre dernier, l'ex-sélectionneur de la Zambie n'arrive pas à relancer les Lionceaux. Et ceci malgré la victoire de la semaine passée contre Nantes (1-0, 23eme journée de Ligue 1). Le mal est profond et on a encore pu s'en rendre compte face à Lille (0-2, 24eme journée), samedi soir. Le technicien doubiste a tenté des coups en titularisant Yohann Pelé (une première depuis trois ans et demi), Florian Marange et Mickaël Malsa. Mais sans réussite. Et le FCSM pointe désormais à huit longueurs du premier non relégable, l'Evian TGFC.

« Je suis désabusé, a expliqué Hervé Renard à l'issue de la rencontre. A la mi-temps, j'ai dit aux joueurs que ça ne servait à rien de faire des causeries. Ce n'est pas faute d'avoir répété que Lille était une équipe très performante sur coups de pied arrêtés. Mais apparemment, le message n'a pas été bien transmis ou n'a pas été compris. Ça a plombé tout le match. Il y avait la place de faire quelque chose. Mais malheureusement, on n'a pas été réaliste. Titulariser Yohann Pelé était un risque. Mais il a été a la hauteur de l'évènement et je n'avais aucun doute là-dessus. Tout reste jouable, les deux matchs suivants sont capitaux, avec la réception de Guingamp et le déplacement à Valenciennes qui a retrouvé un élan. Ça sera une lutte jusqu'à la fin et un petit point ce soir, ça aurait fait du bien. Mais on ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes. » En dépit de ce nouveau message d'espoir, l'ancien coach de Cherbourg se prépare déjà au pire. Selon Canal+, Hervé Renard a en effet assuré que son avenir ne se situait pas en France en cas de relégation en Ligue 2 (ndlr : il s'était engagé jusqu'à la fin de la saison, plus une supplémentaire en cas de maintien). Ça en prend toujours un peu plus le chemin pour celui qui voulait prouver qu'il pouvait réussir en Europe. Mais ce ne sera sans doute pas à Sochaux...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant