Départ d'Enzo Pérez, S03E01.

le
0
Départ d'Enzo Pérez, S03E01.
Départ d'Enzo Pérez, S03E01.

C'est reparti pour un tour. Comme à chaque mercato, Benfica vit dans la crainte de perdre Enzo Pérez. Car voilà un an que Valence essaye d'enrôler le milieu de terrain argentin. Et il se pourrait bien que ce troisième assaut à 25 millions d'euros soit fatal aux Lisboètes...

Nemanja Mati? est inquiet. Toujours attentif à l'actualité benfiquista un an après avoir quitté la Luz, le Serbe sait son ancien coéquipier Enzo Pérez proche de la sortie : "Ce serait une grosse perte. Enzo est très important pour Benfica, et sans lui, il sera plus dur de gagner le championnat." Comme l'année dernière et cet été, c'est le Valence de Peter Lim, Jorge Mendes et Nuno Espirito Santo qui désire à tout prix l'arracher des bras du public benfiquista.

Le quotidien sportif O Jogo donne même pour acquis le transfert de l'Argentin chez les chauves-souris, tandis que les autres journaux nationaux sont plutôt pessimistes quant au fait de le voir porter les couleurs "encarnadas" en 2015. D'autant que le milieu de terrain vient d'entamer une parade nuptiale à distance. Rentré en Argentine pour les fêtes, l'international albiceleste fait le tour des grands médias nationaux pour transmettre un seul et même message : "Valence est un club important, évidemment que j'aimerais y jouer. Mais je suis encore sous contrat avec Benfica. jusqu'en 2018." Sauf formidable coup de génie de la part du président Luis Filipe Vieira, les Aigles devraient donc voir leur meilleur joueur s'envoler en janvier. À la Mati?, quoi.
De 25 à 30 millions dans les caisses de Benfica
Si voir Enzo terminer la saison à la Luz serait une surprise, c'est que tout indique le contraire. En début de saison, il avait mis la pression sur la direction en déclarant que si Benfica ne se qualifiait pas pour les huitièmes de finale de la C1, il irait voir ailleurs. Aujourd'hui, le leader est en lice dans autant de compétitions européennes que Valence. L'Argentin doit donc choisir entre rester dans un club très prestigieux et poser ses valises dans une nouvelle demeure qui lui offrira contrat juteux, grandes joutes et stades pleins. Sans oublier que Benfica prendrait un risque en le retenant six mois de plus. Premièrement parce que cela fait déjà un an qu'Enzo désire partir. Le fait de rester avait affecté son moral en début de saison, et on le voyait souvent choisir ses matchs.

Sa valeur n'est plus à prouver, et il est compréhensible de vouloir le garder, mais Jorge Jesus risquerait de retrouver un joueur démotivé à son retour des vacances. De plus, vendre un joueur de presque 29 ans pour 25 millions d'euros + éventuels bonus...






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant