Depardieu russe : le PS se garde de polémiquer

le
1
Après l'octroi de la nationalité russe à l'acteur, le Parti socialiste et le gouvernement évitent toute surenchère.

François Hollande n'a pas dû apprécier cette facétie de Vladimir Poutine. Il faut dire que l'octroi de la nationalité russe à Gérard Depardieu est une petite gifle adressée par le président russe à son homologue. Jean-Marc Ayrault n'avait-il pas déclaré en décembre que la démarche de l'acteur était un peu «minable»? Et voilà que Poutine lui fait un accueil digne d'un prince de sang chassé par la Révolution. Instruction a néanmoins été donnée à la majorité de ne pas polémiquer. La porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a souligné que cette initiative était «une prérogative exclusive du chef de l'État russe», sans y ajouter le moindre commentaire.

À droite, les réactions n'ont pas été nombreuses. Sans doute parce que Poutine n'est pas un modèle de vertu démocratique. «La France passe son temps à donner des leçons au monde. C'es...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.