Depardieu-Hollande : les dessous d'un coup de fil

le
3
Le 1er janvier, les deux hommes auraient parlé exil fiscal, politique et… poésie. » Depardieu suscite l'ironie des médias russes d'opposition

Lequel a appelé l'autre en premier? Du côté de l'Élysée, on assure avec insistance que c'est Gérard Depardieu qui a pris l'initiative de l'appel. Mais de l'échange, qui s'est déroulé loin des oreilles des conseillers, rien ne filtre. «On n'est pas au courant de l'entretien», assure-t-on dans l'entourage du chef de l'État.

On minimise clairement le sujet et on le dépolitise pour le ramener à une dimension strictement humaine. «Gérard Depardieu est un homme qui est malheureux, qui ne va pas très bien. Il se rend compte qu'il est parfois excessif», dit un conseiller. Quoi qu'il en soit, le fameux coup de fil du 1er janvier entre le président de la République, François Hollande, et le comédien Gérard Depardieu émane clairement de l'acteur.

«Ils se sont parlé très calmement»

Rien n'est moins sûr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KAFKA016 le jeudi 17 jan 2013 à 14:59

    C'est un "non article" ! vide!

  • mlaure13 le mardi 15 jan 2013 à 18:51

    Il n'a pas envie de "racker"...et il a raison !...

  • nayara10 le samedi 12 jan 2013 à 19:32

    A part tout ce BlaBla ,il n'a pas envie de payer ..