Depardieu attaque Ayrault et rend son passeport français

le
9
GÉRARD DEPARDIEU AFFIRME RENONCER À LA NATIONALITÉ FRANÇAISE
GÉRARD DEPARDIEU AFFIRME RENONCER À LA NATIONALITÉ FRANÇAISE

PARIS (Reuters) - Gérard Depardieu dit renoncer à la nationalité française dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre Jean-Marc Ayrault que publie le Journal du Dimanche.

L'acteur français explique sa décision par les propos du chef du gouvernement, qui a qualifié d'"assez minable" son choix d'élire domicile à Néchin, en Belgique, pays à la fiscalité plus avantageuse pour les contribuables fortunés.

"Minable, vous avez dit 'minable'? Comme c'est minable", lui rétorque l'acteur dans sa lettre ouverte en s'inspirant de la réplique de Louis Jouvet dans le film Drôle de Drame de Marcel Carné.

"Je ne demande pas à être approuvé, je pourrais au moins être respecté. Tous ceux qui ont quitté la France n'ont pas été injuriés comme je le suis", écrit-il dans cette lettre reproduite par le JDD.

Gérard Depardieu, qui aura 64 ans à la fin de l'année, rappelle qu'il a commencé à travailler à l'âge de 14 ans et assure avoir toujours payé ses taxes et ses impôts. Il affirme notamment avoir "payé, en 2012, 85% d'impôts sur (s)es revenus" et "145 millions d'euros d'impôts en quarante-cinq ans".

"Je ne suis ni à plaindre, ni à vanter, mais je refuse le mot 'minable'. Qui êtes-vous pour me juger ainsi, je vous le demande, M. Ayrault, Premier ministre de M. Hollande, je vous le demande, qui êtes-vous ?", poursuit l'acteur en interpellant le chef du gouvernement.

"Je vous rends mon passeport et ma Sécurité sociale dont je ne me suis jamais servi", ajoute-t-il. "Nous n'avons plus la même patrie, je suis un vrai Européen, un citoyen du monde."

Le ministre du Travail Michel Sapin, interrogé lors de l'émission Grand rendez-vous Europe1-i>TELE-Le Parisien, a estimé que le comportement de l'acteur montrait une "forme de déchéance personnelle".

"Au-delà de la personnalité, au-delà du talent, c'est une forme de déchéance personnelle que je trouve dommageable. Je ne dis pas déchéance pour la personne, je dis que c'est une attitude pas à la hauteur de l'acteur", a-t-il déclaré.

La décision de l'acteur d'aller s'installer à Néchin, de l'autre côté de la frontière belge, lui a valu de nombreuses critiques.

La Belgique n'impose ni la fortune, ni les plus-values sur le patrimoine privé, ce qui en fait un havre fiscal pour des contribuables français.

Le député socialiste Yann Galut, sous le coup de la colère a-t-il précisé, a proposé en début de semaine l'adoption d'une loi qui permettrait de déchoir de leur nationalité les exilés fiscaux, une idée qui se heurte à une impossibilité juridique.

Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xerfe le dimanche 16 déc 2012 à 15:21

    GD n'a jamais été ma tasse de thé mais pour parler de "minables"..Ce sont bien les H et F politiques qui ont accumulé la dette depuis plus de 20 ans. Maintenant, ces cigales veulent faire payer les fourmis, les épargnants et les créateurs de richesse pour faire oublier leur politique de gestion des dépenses publiques...Trop c'est trop, faire partir les "riches" aura pour conséquence d'augmenter les impôts pour ceux restés en France, car la masse totale des impôts à payer ne changera pas...

  • fbordach le dimanche 16 déc 2012 à 13:14

    Les hommes de l'Etat, qui, eux, sont de vrais minables puisqu'ils vivent somptueusement, sans rien apporter à l'utilité commune (quand ils ne sont pas carrément nuisibles), du recel de l'argent volé par le fisc à leurs concitoyens, sont d'une telle vanité qu'ils ont oublié le respect qu'ils doivent à ceux qui les nourrissent. Ils sont tellement habitués à la soumission et à se comporter comme de petits marquis qu'il leur semble tout naturel de traiter publiquement un concitoyen de minable.

  • jean-648 le dimanche 16 déc 2012 à 12:53

    Ouf sauvé; avec tout ce qu'il mange, la Belgique sera obligée d'importer des grandes quantités de nourriture. Notre balance commerciale est sauvée.

  • M4484897 le dimanche 16 déc 2012 à 12:49

    t'as raison Gégé, le minable c'est pas toi c'est lui, quand on occupe le poste de premier ministre on n'insulte pas le contribuable, demain ne traitera t'il pas de minables les gens de Florange ou de Peugeot?

  • M2280901 le dimanche 16 déc 2012 à 12:47

    réponse tout à fait logique face aux critiques d'un petit ministre aussi minable qu'éphémère

  • nayara10 le dimanche 16 déc 2012 à 12:33

    La FRANCE à signé le Trairité de la Libre Ciculation des Personnes et des Biens .Alors faut rajouter un Alinéa :Ne peuvent pas sortir ceux avec les valises pleines et ne peuvent entrer que ceux qui ont des valises vides ...

  • nayara10 le dimanche 16 déc 2012 à 12:29

    DSK,il vit oú ce Monsieur ??..A New YORK...à Marrakesh ...en Israël ???...

  • M9388280 le dimanche 16 déc 2012 à 12:24

    quand on va s'installer à 1 km de la frontière, c'est pire que de la provocation, c'est du misérabilisme; j'ai de l'argent et je vous em.... pauvre de lui; oui min...able.

  • M2949628 le dimanche 16 déc 2012 à 12:05

    183 jours par an à Néchin !!! Le pauvre, il va trouver que finalement mieux vaut payer en France !!! J'en connais des gens qui ont fait le "choix fiscal" de s'expatrier, c'est toujours le mauvais choix. Quand on part, c'est pour une opportunité professionnelle, non pas pour une seule raison fiscale, car là il y a souvent des déconvenues....

Partenaires Taux