Dénouement judiciaire pour la crèche Baby-Loup

le
0
La Cour de cassation rend ce mardi sa décision concernant Baby-Loup, cette crèche privée qui avait licencié une employée en 2008 parce qu'elle refusait d'ôter son foulard islamique au retour d'un congé parental.

L'affaire est vieille de cinq ans et la décision que doit rendre aujourd'hui la Cour de cassation est attendue de pied ferme. Les juges de la cour suprême doivent se prononcer sur le cas d'une employée d'une crèche -la crèche Baby-Loup située dans un quartier populaire de Chanteloup-Les-Vignes, dans les Yvelines- qui avait été licenciée en 2008 parce qu'elle refusait d'ôter son foulard islamique au retour d'un congé parental.

Lors de ce feuilleton judiciaire, l'employée qui travaillait dans un établissement privé a été déboutée par deux fois. Tout d'abord, le conseil de prud'hommes de Mantes-la-Jolie (Yvelines) avait considéré en décembre 2010 qu'elle avait fait preuve «d'insubordination caractérisée et répétée», ce qui avait justifié son licenci...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant