Dénoncer un fraudeur fiscal peut vous rapporter de l'argent...

le
20

Grâce à un amendement au budget pour 2017, n'importe quel citoyen pourra devenir un indic du fisc rémunéré au même titre que ceux de la police ou des douanes. Mais pas n’importe comment, ni à n'importe quel prix... Les explications d'Emilie Chaussier, journaliste. Ecorama du 16 novembre 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le mercredi 23 nov 2016 à 19:32

    Ça gêne personne tous ces gens qui bossent ou font bosser au noir,et c,est nous qui payions des impots a leur place,,,Moi ça commence à me gaver,et pas seulement les grosses fortunes,ceux qui sont régulièrement dans votre rue...

  • dgui2 le mercredi 23 nov 2016 à 16:26

    Je dénonce le couple Hollande-Royal qui a systématiquement sous valorisé son patrimoine pour diminuer son ISF !

  • frk987 le vendredi 18 nov 2016 à 15:56

    Donc je dénonce la fraude à l'ISF de FH et lorsque le fisc me remettra les 10%, promis, juré, cette somme ira à une œuvre humanitaire !!! MDR !!!!!

  • frk987 le vendredi 18 nov 2016 à 15:50

    Cela a toujours été, 10% pour le délateur, c'est dans l'esprit français depuis Vichy.

  • 34flora le jeudi 17 nov 2016 à 22:45

    de mieux en mieux.... c'est lamentable.

  • npi6711 le jeudi 17 nov 2016 à 14:17

    c'est combien? je pourrait réinvestir en bourse les primes...MDR

  • dupon666 le jeudi 17 nov 2016 à 13:10

    denoncer cahuzac ça marche toujours pour la prime?

  • sibile le jeudi 17 nov 2016 à 11:52

    quel beau pays .....

  • gache1 le jeudi 17 nov 2016 à 09:59

    Peuvent aller voir tous les manouches des aires d'accueil.

  • gstorti le jeudi 17 nov 2016 à 09:43

    Oui, trés bien, mais n'oubliez jamais qu'en cas de délation, vous serez le premier contrôlé. Et ils trouvent toujours quelque chose. Et même s'il n'y a rien, ce n'ai jamais marrant de recevoir leurs courriers, et préparer des dossiers fastidieux. Et pas certain que le dénoncé, à tord ou a raison, soit inquiété.