Dennis Rodman de retour en Corée du Nord

le
0
    PEKIN, 13 juin (Reuters) - L'ancienne vedette du basket-ball 
américain Dennis Rodman est arrivé mardi en Corée du Nord, pays 
dont il est familier et où il a déjà rencontré son leader, Kim 
Jong-un. 
    Le basketteur aux piercings et lunettes de soleil, âgé de 56 
ans, compte rester cinq jours à Pyongyang, où il a été accueilli 
par des responsables nord-coréens à l'aéroport, rapporte 
l'agence de presse Chine nouvelle. 
    Alors qu'il se trouvait en transit à l'aéroport de Pékin, il 
a dit à la presse venir à titre personnel mais vouloir "ouvrir 
la porte". Sur sa casquette de base-ball, il portait le logo du 
sponsor de son voyage, Potcoin, qui se présente comme "banquier" 
du commerce légalisé de la marijuana. 
    "Mon objectif, pour l'essentiel, c'est en fait de voir si je 
peux continuer d'ouvrir la Corée du Nord au sport", a-t-il dit 
aux journalistes. 
    A Tokyo, le sous-secrétaire d'Etat américain Thomas Shannon, 
qui s'est entretenu avec un proche collaborateur du Premier 
ministre Shinzo Abe, a souligné que Dennis Rodman voyageait bien 
à titre privé. 
    Les visites menées ces dernières années en Corée du Nord par 
Rodman ont laissé courir le bruit qu'il pourrait d'une façon ou 
d'une autre faciliter des avancées diplomatiques entre Pyongyang 
et Washington. 
    Le basketteur, qui qualifie Kim Jong-un de "gamin génial", a 
déclaré dans une interview à CNN en 2014 qu'il allait à 
Pyongyang pour contribuer à "ouvrir la porte" de ce pays isolé 
sur la scène internationale. 
    Quatre Américains sont actuellement en détention en Corée du 
Nord, dont un étudiant de 22 ans arrêté en janvier 2016 et 
condamné à 15 ans de travaux forcés pour avoir tenté de dérober 
une banderole de propagande. 
    A Séoul, parallèlement, l'état-major de l'armée sud-coréenne 
a annoncé qu'un soldat nord-coréen avait fait défection au Sud, 
mardi, dans la zone démilitarisée qui sépare les deux Corées. 
 
 (Jake Spring et Joseph Campbell, avec Jack Kim et Ju-min Park à 
Séoul; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant