Denis Olivennes : «La presse est dans une impasse»

le
0
INTERVIEW - Le président de Lagardère Active, invité du Buzz Média Orange-Le Figaro, revient sur la restructuration qu'il met en place dans son groupe pour le recentrer autour des titres les plus puissants.

Après la présentation d'un plan prévoyant la cession de la moitié de ses magazines et la réduction de 350 postes, le groupe Lagardère Active est en pleine turbulence. Les salariés ont suivi deux jours de grève avant d'entamer des négociations. Le président de Lagardère Active doit les convaincre de la nécessité d'agir.

LE FIGARO.- Hachette Filipacchi était l'un des plus grands groupes de presse au monde. Après la vente de la partie internationale et celle de la moitié des magazines français, votre mission est-elle de fermer la branche presse?

Denis OLIVENNES.- Bien sûr que non. La décision de vendre 10 titres correspond à une situation qui n'est pas seulement celle de Lagardère Active, elle touche toute la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant