Démonstration de force française à Bangui

le
0
EN IMAGES - Pour tenter d'endiguer les violences des derniers jours, 600 soldats de «Sangaris» se sont déployés en ville.

Les véhicules de transport de troupes entourés de blindés sont alignés le long de l'avenue des Martyrs, la longue route qui coupe Bangui. Jeudi à l'aube, l'armée française a lancé une opération de sécurisation de plusieurs quartiers agités de la capitale. Une man½uvre imposante qui intervient au lendemain d'une journée particulièrement chaotique dans la ville, où incidents et accrochages se sont multipliés dans la plus totale confusion.

«Ce déploiement appuyé», selon le lieutenant-colonel Sébastien Pelissier, sous-chef des opérations de «Sangaris», s'il n'est que «ponctuel» représente un vrai changement dans la tactique française. «Ils haussent le ton», commente un observateur. Depuis le débarquement du 5 décembre et les heurts qui avaient éclaté les jours suivants, Paris avait en effet semblé vouloir se faire un rien discret....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant