Démonstration de force du Hamas à Gaza pour son 27e anniversaire

le
0

GAZA, 14 décembre (Reuters) - Le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui fêtait le 27e anniversaire de sa création, a organisé dimanche une parade militaire à Gaza, première démonstration de force depuis la guerre de l'été dernier. En juillet et août, les forces israéliennes ont mené pendant cinquante jours dans l'enclave palestinienne l'opération "Bordure protectrice" afin de mettre fin aux tirs de roquettes sur l'Etat hébreu. Plus de 2.100 Palestiniens, en majorité des civils, ont péri dans les affrontements. Environ 2.000 combattants du Hamas et des véhicules portant des missiles et des lance-roquettes multiples ont paradé dans les rues de Gaza, tandis que les dirigeants du mouvement vouaient une nouvelle fois l'Etat d'Israël à la destruction. On remarquait aussi un drone portant les couleurs du Hamas, posé sur un camion, tandis qu'un autre avion sans pilote, présenté comme palestinien, survolait le défilé. "Cette illusion qu'on appelle Israël sera balayée. Elle sera balayée par les Brigades Kassam", a déclaré dans un discours Khalil al Hayya, l'un des hauts responsables du Hamas, en faisant référence à la branche armée du mouvement. Abou Oubaïda, le porte-parole des Brigades Kassam, a jugé inévitable une nouvelle confrontation avec les Israéliens si les dizaines de milliers de bâtiments détruits ou endommagés par les bombardements de l'été ne sont pas rapidement reconstruits. "Il faut à tout prix reconstruire tout ce qui a été détruit par la sauvage agression sioniste", a-t-il dit. S'adressant à la foule rassemblée sous la pluie, il a remercié l'Iran pour son aide au Hamas en armes et en argent. Le groupe islamiste a pris le contrôle de la bande de Gaza en juin 2007 en chassant les hommes du Fatah, le mouvement du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Les deux groupes ont signé un accord en avril dernier pour mettre fin à leur brouille mais ils ne se sont toujours pas entendus sur l'administration du territoire côtier. (Nidal al-Mughrabi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant