Démission du PDG de China Telecom soupçonné de corruption

le
0
    HONG KONG, 30 décembre (Reuters) - Le groupe public China 
Telecom  0728.HK  a annoncé mercredi la démission avec effet 
immédiat de son président-directeur général Chang Xiaobing, 
soupçonné de corruption par les autorités.  
    L'agence du Parti communiste chinois chargée de lutter 
contre la corruption a annoncé dimanche que le PDG du groupe de 
télécoms faisait l'objet d'une enquête pour "violation grave de 
la discipline".   
    Chang a été président de China Unicom  0762.HK  avant de 
prendre la tête de China Telecom. Ces groupes sont deux des 
trois principaux fournisseurs de services de télécommunications 
en Chine.  
    Le président Xi Jinping a fait de la lutte contre la 
corruption l'un de ses principaux chevaux de bataille, 
promettant de pourchasser autant les "tigres" que les "mouches", 
les plus hauts dirigeants que les employés subalternes.  
 
 (Donny Kwok; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant