Démission du patron de Saatchi après des propos jugés sexistes

le
11
LE PATRON DE SAATCHI DÉMISSIONNE APRÈS DES PROPOS SEXISTES
LE PATRON DE SAATCHI DÉMISSIONNE APRÈS DES PROPOS SEXISTES

PARIS (Reuters) - Publicis a annoncé mercredi la démission de Kevin Roberts, directeur de sa filiale Saatchi & Saatchi et membre de son directoire, critiqué pour des propos sur la parité homme-femme jugés sexistes par la direction du groupe.

"Le conseil de surveillance et le président du directoire de Publicis groupe ont pris acte de la démission de Kevin Roberts avec effet le 1er septembre 2016", écrit le groupe dans un bref communiqué.

Son départ à la retraite était prévu en mai 2017.

Publicis avait annoncé ce week-end que Kevin Roberts avait été prié de prendre un congé avec effet immédiat à la suite de la publication de propos jugés inacceptables sur les ambitions des femmes aux postes de responsabilités.

Dans un récent entretien à Business Insider, Kevin Roberts déclarait que le débat sur la diversité hommes-femmes dans le secteur de la publicité était "dépassé" car les femmes privilégiaient "l'ambition circulaire" pour être heureuses plutôt que "l'ambition verticale" pour atteindre les plus hautes responsabilités.

Selon des informations de presse, le président du directoire de Publicis, Maurice Lévy, avait décidé de la mise à pied de Kevin Roberts en jugeant ce "commentaire contraire à l'esprit du groupe".

(Dominique Rodriguez, édité par Julien Ponthus)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le jeudi 4 aout 2016 à 07:56

    Hé Hollande, avec tout ce qu'il traine, quand démissionne t'il ?

  • lorant21 le mercredi 3 aout 2016 à 16:31

    Mme la ministre Rossignol à propos de la nomination de M.Chevènement. « Le bon profil, c’est d’abord quelqu’un de culture musulmane, qui ait une connaissance de la subtilité humaine de l’islam, quelqu’un de laïc, et peut-être le meilleur profil, ce serait une femme également. »

  • wtc2001 le mercredi 3 aout 2016 à 15:11

    Donc d'après lui, je suis une femme. Va falloir que j'aille me faire opérer... Tchao.

  • berco51 le mercredi 3 aout 2016 à 15:02

    L'autre jour j'entendais une femme dire sir bfm qu'elles étaient de bien meilleures DRH que les hommes. Ce propos n' appelé aucun commantaires. Si le contraire avait été dit je n'oqe imaginer la réaction fes féministes.

  • volva le mercredi 3 aout 2016 à 14:22

    D'accord avec vous sibile. Mais encore il aurait pu faire pire, comme parler d'une "ambition horizontale" !

  • lorant21 le mercredi 3 aout 2016 à 14:19

    une démission seulement? alors que pour des propos aussi graves, on doit bien trouver un article avec de la prison ferme.

  • sibile le mercredi 3 aout 2016 à 14:00

    c'est curieux comme certains hommes ont du mal à discerner l'injustice quand elle s'applique aux femmes ....

  • sibile le mercredi 3 aout 2016 à 13:59

    ce qu'il dit signifie que si une femme demande une promotion et qu'elle est compétente pour l'obtenir , il la lui refusera vraisemblablement au motif que les "ambitions verticales" pour accéder aux plus hautes responsabilités sont du domaine des hommes

  • d.e.s.t. le mercredi 3 aout 2016 à 13:47

    Le premier qui dit la vérité....il sera exécuté! Propos sexistes ou simplement réalistes? On est tombé bien bas dans le politiquement correct!

  • htuyaert le mercredi 3 aout 2016 à 13:43

    l'égalité homme femme c'est de la politique mais pas la réalité. Enfin quelqu'un qui comprend.